Jean-Jacques Jousse

c.p.du19.08 080.jpgc.p.du19.08 054.jpgJean-Jacques Jousse est né à Paris en 1944. Il y vécu jusqu'en 1977, puis s'installe à Lamorlaye (Oise)
Après avoir obtenu le diplôme de décoration théatrâle de l'Ecole Supérieure d'Art Dramatique de la rue Blanche à Paris, il a été assistant décorateur pour le théatre de la porte Saint-Martin, pour le Metropolitan de new York et pour l'Opéra de Stokholm. De 1978 jusqu'à son départ à la retraite debut 2000, il fut chef décorateur de l'atelier de peinture-sculpture de la Comédie Française.


Depuis 1977, de nombreux prix et médailles ont recompensé son talent à l'occasion de sa participation à divers salons de peinture

Il a reçu, en 1994, le "Grand prix Madeleine Renaud - Jean-Louis Barrault des métiers d'art du spectacle"

j'ai la chance d'avoir reçu quelques oeuvres dont je ne me lasse pas

c.p.du19.08 063.jpg

Commentaires

  • beaux tableaux, dommage que l'auteur ne soit plus. Il a déposé ses pinceaux.

  • domage j'ai appris plein de truc avec toi,le tire a l'arc ,enfin qlq notions !
    des tas de blagues aussi mais dont je ne me rappelle plus rien
    nostalgie quand tu nous tiens !

  • domage j'ai appris plein de truc avec toi,le tire a l'arc ,enfin qlq notions !
    des tas de blagues aussi mais dont je ne me rappelle plus rien
    nostalgie quand tu nous tiens !
    j'espere qu tu sers bien avec Angele pépé et georges

  • Bonsoir Jean-Jacques, je pensais à toi en peignant des reflets dans une rivière...je nesais si tu te rappelles mais j'aimais beaucoup celui que tu avais réalisé sur ce sujet dans ton bureau à la comédie française.
    Que deviens-tu?
    moi je donnes des cours de peinture depuis 96 et je réalise quelques décos en plus de ma peinture personnelle
    bises
    au plaisir

  • Bonsoir Jean Jacques, je suis très contente que tu es très important. J'ai connu toi a Naples chez ta soeur Jacqueline et nous avons passe' des beaux iours en tour à Naples. J'habitai dans le palais ou habitait ta soeur. Je ne sais si tu t'en souviens. Pardonne moi mon francais car il est beaucoup de temp que je ne parle pas et n'e'crive pas. Au revoir

  • J'ai la chance d'avoir un'oeuvre que tu m'a donne' , Rosilde ( rodec@hotmail.it )

  • Bonjour Madame...

    J'ai 69 ans, retraité et artiste peintre de vocation...
    Je suis donc né en 1944 et ai fait mes études de peinture décoration de 1959 à 1962 dans la même classe que Jean-Jacques. Nous avons été très amis artistes. Je me souviens qu'en 1959 il était très porté sur les couleurs "bleu de Prusse et orange" qu'il harmonisait sur ses créations à l'image du pointillisme ou tâchisme au goût de Seurat ou signac. Nous avions beaucoup de convergences de vue et nous avions aussi fondé un groupe de Rock'N'Roll dans le style des Shadows de l'époque... (à l'école du Gué-à-Tresmes de Congis en Seine-et-Marne) Celà nous permettait de nous cacher du cross-country obligatoire et de rigoler ensemble un bon gros vieux coup de jeunes de quinze à seize ans... Nous avions même composé ensemble des morceaux musicaux que nous avions enregistrés (avec les moyens de l'époque) et présentés à Europe N°1 sans aucuns retours malheureusement!!! Il était très musicien, oreille fine et subtile et jouait le soliste du groupe que nous avions nommé "Les Bloisandgers" mélange de toutes nos initiales communes réunies. Nous étions 4... Lui le soliste, un accompagnateur guitariste, moi le bassiste, un batteur qui faisait aussi office de chanteur.
    Certains week-ends, (nous étions internes) nous allions "sévir" dans de petits bals régionaux, mais aussi dans de minables galas de Paris ou de sa banlieue.
    (nous avions la vocation !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!)

    Je me souviens très très très bien que j'allais souvent chez lui et sa maman au 44 de la rue de Provence à Paris...Souvenirs lointanins qui remontent en foule !!! Il était même venu chez moi à Mesnil le Roi près de Maisons Laffitte où j'habitais...

    Si je fouine dans mes archives, je vous ferais parvenir des scannérisations de vieilles photos de "nous autres" officiant comme de vértitables Rock'N'Rollers de l'époque... (Style Shadows bien sûr...)Rock'N'Rollers mais ... Chics et bien élévés bien entendu !!!

    Souvenirs, souvenirs..

    Nous nous sommes même revus au Gué à Tresmes (lieu de nos trois années d'études de PD peintres décorateurs) dans les années 1982 ou 1983 (???) lors d'une réunion des anciens où nous avions dineé ensemble, nous remémorant nos vieux vestiges de souvenirs!!! (Et nous avions 30 années de plus...)

    J'ai de "très très bons souvenirs" de Jean-Jacques qui signait à l'époque JJJ.... Qu'elle chance il avait de pouvoir simplifier sa signature de cette façon...

    Je vous souhaite de bien continuer à entretenir sa mémoire car il fut un passage important de ma jeunesse des années 1960... Paix à son âme, je l'aimais bien et je crois que réciproquement nous nous estimions...

    Amicalement...

    Daniel Bousseton dit Dan'Bouss'

  • J'ai fait la connaissance de JJ Jousse en acquérant une de ses toiles qui m'a plu sans que je sache qui il était, j'ai d'ailleurs le même jour également acquis une toile de Mr Sengelin, en ignorant qu'ils travaillaient ensemble. La seconde occasion fut lors d'un spectacle inter-associatif auquel il participa en tant que guitariste, car c'était aussi un très bon musicien de jazz avec Mr Sengelin comme saxophoniste. Il prit donc part à cet évènement local qui réunit une vingtaine d'associations, à double titre, en tant donc que musicien, et bien sur en tant que peintre. Il composa une immense toile qui allait constituer le décor de notre spectacle "Bienvenue à la Nouvelle Orléans!" : un bateau à aubes remontant le Mississipi. C'était grandiose et contribua à la réussite de la représentation. Je ne savais toujours pas qu'il était chef décorateur à la Comédie Française, car il était discret, modeste, humble et travaillait sans se vanter de son talent. Je découvrais donc par petites touches quel homme il était. Il me combla par tout cela et en acceptant d'interpréter avec Mr Sengelin les petites mélodies composées à l'occasion de ce spectacle. Sa compagne que nous avions également fort appréciée pour sa gentillesse s'avéra être notre voisine de quartier .Elle était également peintre et prenait part avec Jean-Jacques à l'organisation annuelle du salon des artistes peintres de la Vallée de la Thève de notre ville.
    Hommage soit ainsi rendu à Monsieur Jean-Jacques Jousse qui fit honneur à notre ville à laquelle il dédia plusieurs oeuvres dont une immense fresque qui orne toujours notre centre ville.

Les commentaires sont fermés.