• la solution du schmilblick

    bravo à toutes celles qui ont tenté leur chance

    vos propositions diverses et variées auraient pu convenir

    au pays des rêves

    mais dans la réalité la première bonne réponse est celle de

    la Cornette

    Ayé fini les bétises : Le fruit de ton ginkgo biloba ! j'ai gagné !!!!!!

    Écrit par : La Cornette | 29/08/2012

     

    trop forte !

     

    suivie de très près par

    je reconnais tout de suite... tu as un Ginkgo biloba dans ton jardin (arbre aux 40 écus) et c'est une femelle, ma pauvre pourvu que tu n'en ais pas trop car l'odeur est épouvantable !

    Écrit par : lamaisonrouge | 29/08/2012

    j'ai déjà entendu parler de cette odeur épouvantable

    et bien non, je ne l'ai pas encore constatée

     

    reste plus qu'à me creuser un peu la tête pour vous récompenser

    mais ne soyez pas trop pressées ....

     

    donc

    005.JPG

     

    ça ? c'est l'ovule que j'ai trouvé au pied de mon arbre aux 40 écus

     

    amusée que j'étais par les deux grands yeux qui me regardaient


    j'ai entrepris des recherches ....

    Arbre aux 40 écus

    Ginkgo biloba

     

     

    Pourquoi l'arbre aux quarante écus ? Celui qui a ramené le premier ginkgo en France avait payé, pour cinq spécimens, quarante écus et les gens en voyant ce feuillage jaune doré, l'appelèrent l'arbre aux mille écus croyant voir des écus d'or.

     

    Le Ginkgo est un arbre dioïque, c'est-à-dire que chaque arbre est soit mâle soit femelle. Sa reproduction présente certaines caractéristiques communes avec la reproduction des fougères et d'autres communes avec celle des conifères et plantes à fleurs10.

    En effet, après avoir produit ses ovules, le Ginkgo femelle reçoit du pollen que le ginkgo mâle produit en énorme quantité. Arrivé sur l'ovule, le grain de pollen germe et forme un tube pollinique libérant deux anthérozoïdes qui nagent dans le liquide de fécondation, vers les deux gamètes femelles. (Ce mode de fécondation est appelé zoïdogamie.) Chaque archégone peut être fécondé mais un seul embryon arrivera à maturité. La fécondation peut encore s'effectuer même si l'ovule est tombé à terre. Une fois cette fécondation effectuée, la jeune plante se développe sans passer par le stade de la graine au sens botanique du terme.


    cette fois, c'est certain

    mon ginkgo est une fille !


     

    ginkgo biloba,arbre aux 40 ecus,ovule




     Fichier:Gingko biloba4.jpg

    Ovules et feuilles en automne.

     

    un grand merci à vous toutes pour votre participation, votre humour, et votre fidélité

     

    bonne journée


     

     

  • schmilblick

     rappelez vous, je proposais le 9 aout dernier mon

    schmilblick

     

    voici mon petit jeu de l'été

     

    pour gagner .... je ne sais pas encore quoi

    mais je m'y prépare

    avec mes crochets ou mes aiguilles

     

    voici mon schmilblick

     

    005.JPG

     

    la solution à mon retour de vacances


    vers le 27 août


    à vous de jouer !


    bonne chance


    force est de constater que ce jeu vous a amusé

    mais les solutions proposées sont tout de même insolites

    et tres amusantes

    l'imagination est galopante

    je cite

    une grenouille qui a avalé une pomme!

    guacamole et grian de poivre

    Ben, une pomme pardi!

    une bougie.

    une cucurbitacée....

    un repulsif contre les moustiques

    une pomme d'amour verte !!

    une pomme malade?.

    un pétard caché dans une tomate verte!

    la grenouille qui voulait devenir aussi grosse que le bœuf et qui s'est transformée en citrouille verte !!!

    Une graine de je ne sais pas quoi, mais plus que bizard.

    un de ces fruits bizarres qui poussent dans ton poirierfigue mais la tige est bizarre, elle ressemble à une mèche de bougie. On pourrait aussi penser à une tomate verte atteinte de petit vérole, ou au fruit des amours illicites entre une olive et une mirabelle...Je donne ma langue au chat.

    Je dirais une tige de fruit, une figue ou une poire ou peut être une de ces jolies fleurs au nom sophistiqué de ton jardin dont on ne voit que la tige...

    Une cerise pas mûre.

    je dirais une poire qui a mal tourné !

    je constate que vous avez bien déliré

    mais rien de tout ça

    indices :

    le schmilbick provient de mon jardin

    il ne mesure pas plus de trois centimetres de haut

    la partie haute est bien une tige

    on peut considérer que c'est un fruit bizarre mais il ne se mange pas


    encore une ptite journée

    et je serai obligée de tirer au sort sauf si la bonne réponse

    se profile à l'horizon ....


    allez courage !





  • tricot-treck entre volcans et glaciers

     installez vous confortablement

    jamais une de mes notes ne fut si longue

    à déguster tranquillement .....

     

    nous partons de Reykjavik pour la région de Skogar sur la côte Sud

     

     

    002.JPG

    après avoir fait connaissance avec mes compagnons de route

    Hélène, notre formidable guide

     

    il y avait claire du blog claire fait des siennes venue du sud de la France dont le rire me manque déjà

    Laéticia et Sébastien, couple très prévenant à mon égard ( et que je remercie de tout mon coeur ) venu de Normandie

    blog L...veille à quai

    Sally venue d'Angleterre, mon professeur personnel

    Jennifer des Etats Unis tricoteuse émérite

    m'ont permis de réviser mon anglais .....

    Julie, Sylvie et Lucie, trois  "drôles de dames" canadiennes pour reprendre l'expression de Claire

     

     Papy Bernard et moi

    11, nous sommes au complet !

     

     

     

    indispensable : la case ravitaillement pour 4 jours

    le ton est donné !

     

    013.JPG

     

    bonne surprise offerte par hélène

    sur la route

    la visite complète de l'usine LOPI

     

     

    tricot treck,helene magnusson,islande,jacquard islandais,semelle islandaise,methode on coupe les mailles

    En chemin, arrêt à Þingborg où des femmes de la région produisent la plus belle laine artisanale lopi du pays

    et, si à Rekjavik vous trouvez beaucoup de pulls islandais

    c'est ici qu'ils sont les plus jolis

     

     

    tricot treck,helene magnusson,islande,jacquard islandais,semelle islandaise,methode on coupe les mailles

     

     

    notre ascension commencera le lendemain matin au pied de la cascade de Shogar jusqu'au refuge en haut du col

    soit 12 km a parcourir pour une montée de 1 000 m

    9 heures de marche

    ( pour ma part, comptez 10 ...... toujours la dernière !!!!! )

     vent et pluie sont au départ

    DSCN5637.JPG

     très vite le ciel s'est eclairci

    DSCN5644.JPG

     

    DSCN5645.JPG

     

    DSCN5647.JPG

     

     en chemin, Hélène recense pas moins de 22 cascades

     

    DSCN5654.JPG

     pauses tricot et pauses repas ponctuent notre montée

    et le groupe est déjà totalement soudé

    DSCN5651.JPG

     

    DSCN5653.JPG

     

     

    DSCN5663.JPG

     nous sommes studieuses et attentives aux conseils d'Hélène

    DSCN5658.JPG

     

     

     

    DSCN5659.JPG

     attentifs aussi au paysage

    papy bernard à la photo

    je suis trop occupée a regarder ou je mets les pieds ....

    DSCN5664.JPG

     

     

     

    DSCN5665.JPG

     ici,  pour vous prouver que je n'abandonne pas  même si je traîne un peu !

    de toute façon pas le choix, tu marches ou tu ......

    DSCN5666.JPG

     

    DSCN5667.JPG

     

    DSCN5668.JPG

     

    DSCN5670.JPG

     

    DSCN5668.JPG

     

    DSCN5673.JPG

     

     nous sommes à mi-chemin

    et les difficultés sont encore nombreuses pour atteindre le refuge

    ou nous passerons la nuit

    DSCN5676.JPG

     le paysage est splendide

    DSCN5677.JPG

     

    DSCN5681.JPG

     

    DSCN5682.JPG

     

     

    DSCN5684.JPG

     entre volcans et glaciers

    entre lave et glace

    DSCN5685.JPG

     

    DSCN5688.JPG

     

    DSCN5689.JPG

    du refuge nous avons continué notre chemin au travers de la nouvelle coulée de lave et des cratères de l'éruption de mars 2010 pour redescendre le l'autre côté du col vers la vallée de de Porsmork

     

    de nouveau 7 heures de marche ...... pour descendre 900 m

    pas facile, facile !!!!

    mais tellement beau

    DSCN5691.JPG

     

    DSCN5692.JPG

     

    DSCN5696.JPG

     

    DSCN5701.JPG

     

    DSCN5702.JPG

     

    DSCN5704.JPG

     

    DSCN5705.JPG

     

    DSCN5714.JPG

    en descente, certains passages sont difficiles

    il n'y a qu' "Hélène" pour vous aider, vous encourager à vous surpasser

     

    ici le jeu consiste à d'abord à grimper sur cette crête ( la colonne vertébrale du chat ! )

    pour la franchir .....

    prière de ne pas regarder en bas .....

     

    L1090818.jpg

     

     

     

    trek 2 002.JPG

     

    vous noterez qu'au retour dans la vallée, le moral est au beau fixe ( ouf !!!! )

     L1090826.jpg

     

    atelier de tricot jacquard islandais

    L1090833.jpg

    et jeanneton porte son nouveau pull

    057.JPG

     

     

     

    044.JPG

     

    l'atelier se poursuit en plein air

    dans cette superbe vallée

     

     

    tricot treck,helene magnusson,islande,jacquard islandais,semelle islandaise,methode on coupe les mailles

     

     L1090864.jpg

    039.JPG

     hélène mérite bien un peu de détente

    048.JPG

    réalisation de la semelle islandaise 

     

    Atelier jacquard islandais : cette tradition de jacquard à fils croisés au point mousse, inconnue en dehors de l’Islande, se retrouve essentiellement dans les semelles colorées portées aux siècles passés dans les chaussures souples de peau de poisson ou de cuir.

    DSCN6028.JPG

     apprentissage des méthodes " on coupe les mailles "

    DSCN6030.JPG

     toutes les bonnes choses ont une fin

    il faut songer à renter à Rekjavik

     

    079.JPG

     

    ce sera en bus

     

    080.JPG

     

    mais par la rivière : impressionnant !

     

    065.JPG

     

    084.JPG

     

    085.JPG

     

     

     

     quelques emplettes ramenées dont

    la nouvelle laine d'Hélène pour dentelle

     

    tricot treck,helene magnusson,islande,jacquard islandais,semelle islandaise,methode on coupe les mailles

     

     de la lopi achetée au magasin d'usine

    provisions pour l'hiver

    DSCN6027.JPG

     

    quelques petits jours de repos à Rekjavik

     

    tricot treck,helene magnusson,islande,jacquard islandais,semelle islandaise,methode on coupe les mailles

     

     

    tricot treck,helene magnusson,islande,jacquard islandais,semelle islandaise,methode on coupe les mailles

     

    tricot treck,helene magnusson,islande,jacquard islandais,semelle islandaise,methode on coupe les mailles

     

    tricot treck,helene magnusson,islande,jacquard islandais,semelle islandaise,methode on coupe les mailles

     

    tricot treck,helene magnusson,islande,jacquard islandais,semelle islandaise,methode on coupe les mailles

     

    tricot treck,helene magnusson,islande,jacquard islandais,semelle islandaise,methode on coupe les mailles

     

    tricot treck,helene magnusson,islande,jacquard islandais,semelle islandaise,methode on coupe les mailles

     

    tricot treck,helene magnusson,islande,jacquard islandais,semelle islandaise,methode on coupe les mailles

     

    tricot treck,helene magnusson,islande,jacquard islandais,semelle islandaise,methode on coupe les mailles

     

    toutes les bonnes choses ont une fin .....

    tricot treck,helene magnusson,islande,jacquard islandais,semelle islandaise,methode on coupe les mailles

     

     

     

     

    voilà, c'est fini !

    il faut ranger les affaires

     

    DSCN6025.JPG

     

    quelle aventure !

     

    il nous reste ( papy bernard et moi ) à remercier très chaleureusement tous nos compagnons de voyage

    leur compagnie a été un élément essentiel à la réussite de ce voyage

    que nous ne sommes  pas prêts d'oublier

    et dont nous sommes déjà nostalgiques

     -

    comment avons nous trouvé ce voyage ?

    sur le site d'Hélène MAGNUSSON

     merci

    -

     

     

     

     

  • petit gilet vite fait


    les vacances, c'est aussi ouvrir les armoires de l'atelier

    faire le tri, ranger pour faire de la place pour mieux acheter encore ......

     

    tricot,gilet raglan


     

    des tas de sacs plastiques ou autres boites à chaussures renferment des bouts de laine

    des restes de pelotes, certaines très anciennes qu'on ne se résigne pas à jeter ...


     

    tricot,gilet raglan


     

    on consulte les piles de modèles, les blogs des copinautes,

    on s'en inspire et on conjuque le tout

     

    tricot,gilet raglan

    puis on prend ses aiguilles et on tente un petit bout le soir devant la télé

    ce sera un gilet raglan exécuté d'une seule pièce


     

    tricot,gilet raglan


     

    et le lendemain , après une nouvelle après-midi très pluvieuse

    on a un nouveau petit gilet ......

    ( normal avec des aiguilles numéro 8 )

     

     

    tricot,gilet raglan

    et on range à nouveau les restes de laines qui ne semblent pas avoir diminué

     

     

    ce qui ne règle en rien le problème de rangement

     

    mais quel plaisir de porter le nouveau petit gilet !

     

     

     ps ( désolée pour les premières visiteuses , une panne internet juste au moment de mettre les photos .....)

     

     

     

  • balade au jardin au petit matin

     

     

    DSCN5619.JPG

    DSCN5614.JPG

    DSCN5618.JPG

    DSCN5609.JPG

    DSCN5620.JPG

    DSCN5611.JPG

     

    DSCF7344.JPG

  • cette fois jeanneton est prête


     les chaussures, enfin plutôt les bottes sont terminées

     

    DSCN5606.JPG

    la belle, trop contente, a vite escalade les arbres

    DSCN5603.JPG

     

    restait un détail : le sac assorti

    aucune raison pour que je porte mes affaire et pas elle .

     

    DSCN5607.JPG

     

    voilà, nous sommes prêtes pour le départ .


    bonne journée

  • LE PANTANAL - 1

     

    non je ne suis pas en vacances au Pantanal

    mais je vous y enmène


    panatal.png2.png3.png4.png5.png6.png8.png7.png9.png10.png11.png

     

  • un manteau pour jeanneton

     chose promise, chose due

     

    DSCN5567.JPG

     

    bon le béret ok,

     

    mais un bon manteau est vraiment nécessaire

     

    alors le voici

     

    DSCN5571.JPG

     

    tout au crochet

    plus facile et plus rapide que le modèle islandais

    que je tenterai durant mon voyage


    réalisé avec les restes de la laine "lopi" de mon pull

    que vous aurez reconnu

     

    DSCN5573.JPG

     

    oh ! mais ou sont les chaussures ?


    faudra encore que je revienne ......