• la récolte du samedi

     

     

    récolte du matin

    dans le jardin

     

    album 25-07-2015.jpg

    haricots, carottes, betteraves, pommes de terre

    courgettes et pour le dessert : rhubarbe 

    jardin,potager,récolte,artichauts,abeilles,miel

    récolté, déjà mangée sauf celui-ci

    que j'ai gardé pour le plaisir des yeux

    trop bons ces artichauts

     

    j'en profite pour l'offrir à nathalie,

    bonne fête nathalie

    DSCN4210.JPG

    DSCN4208.JPG

     

    jardin,potager,récolte,artichauts,abeilles,miel

    récolte prévue en début de semaine prochaine

    enfin !

    on est motivés 

    DSCN4212.JPG

     

    DSCN4213.JPG

     

     

    pour le reste du jardin, tout est bien vert 

     

    jardin,potager,récolte,artichauts,abeilles,miel

    jardin,potager,récolte,artichauts,abeilles,miel

    jardin,potager,récolte,artichauts,abeilles,miel

    jardin,potager,récolte,artichauts,abeilles,miel

    jardin,potager,récolte,artichauts,abeilles,miel

    jardin,potager,récolte,artichauts,abeilles,miel

  • quand mamie tricote, papy peint ( 2 )

     

     

    toujours dans le même cadre idyllique

    alors que je me prélasse au soleil ......

     

     ( inutile de me demander l'adresse, je la garde jalousement .... )

    001.JPG

     

    6 portes à décorer selon le souhait des maîtres des lieux

     

    DSCN4181.JPG

     

    002.JPG

    005.JPG

     

    une petite aide n'est pas de refus !

     

    DSCN4189.JPG

     

    006.JPG

    007.JPG

    008.JPG

    009.JPG

    DSCN4178.JPG

    DSCN4180.JPG

     

     

    DSCN4198.JPG

     

    le travail a bien été ébauché, 

    il faudra revenir pour fignoler

    en attendant, nous fêtons la fin du 1er chantier

     

     

    DSCN4194.JPG

     

     et nous rentrons la tête pleine de nouveaux projets

  • quand papy peint, mamie tricote ( 1 )

     

     

    oui mais pas n'importe où ....

    dans un cadre idyllique, voyez vous même

    une petite semaine chez nos amis dans le 62

    DSCN4143.JPG

     

     

     

    DSCN4146.JPG

     

     

    DSCN4159.JPG

     

     

    DSCN4155.JPG

     

     

    DSCN4171.JPG

     

     

    DSCN4160.JPG

     

    DSCN4156.JPG

     

    DSCN4168.JPG

     

     

    DSCN4161.JPG

    DSCN4157.JPG

     

     

    DSCN4170.JPG

     

    DSCN4158.JPG

     

    DSCN4173.JPG

     

     

    DSCN4176.JPG

    DSCN4177.JPG

    DSCN4174.JPG

     

    004-001.JPG

     

    DSCN4172.JPG

     

     

    et papy ? revenez la prochaine fois .....

  • la technique du Tig Oya

     

     

     

    j'ai lu ici 

     

    La technique du Tig Oya révélée

     

     Laurence Wichegrod

    En Turquie, les femmes crochètent leurs ouvrages librement, sans compter les mailles, en regardant seulement les pièces terminées précédemment. Une manière qui peut déconcerter, surtout quand on cherche à en apprendre les rudiments mais qui après réflexion est en parfaite intelligence avec le Fait main! Chaque pièce est donc différente et unique et si on leur en fait la remarque elles répondent « ce n’est pas grave! »

    De nombreux modèles de colliers et bordures fleurissent sur Pinterest.

     

    Hérité de siècles de traditions, le Tig Oya est une technique qui permet de réaliser, avec un fil fin et des points classiques, des motifs délicats et légers comme de la dentelle, parfois en relief et embellis de perleset de paillettes. Kou Nanami fascinée par cette  technique transmise jusqu’à présent aux femmes par la pratique et l'oral sans jamais avoir recours à aucune explication écrite ou schéma, a observé et appris auprès de ces femmes les secrets de cet art ancestral, le Tig Oya est à distinguer du Mekik Oya travaillé à la navette ou du l’Igne Oya ( à l’aiguille ).

     

     
  • Montreuil sur Mer, brocante

     

     

    la 45° brocante de Montreuil sur Mer s'est déroulée le 14 juillet dernier

    où 450 exposants étalaient leurs marchandises en centre ville

     

    4 km de belle brocante

    et de visite

     

     

     

     

    009.JPG

    008-001.JPG

    010-001.JPG

    013.JPG

    026.JPG

    027.JPG

    015.JPG

    017.JPG

     

    mes stands préférés

    avec des merveilles ......

     

     

    018-001.JPG

    019.JPG

    020.JPG

     

    dommage que ma nursery soit déjà pleine ....

     

    021.JPG

     

     

    clin d'oeil à des amies

    boite ancienne de perles pour colliers et autres bijoux

     

    022.JPG

    007.JPG

    045.JPG

    005.JPG

    039.JPG

    040.JPG

    041.JPG

    008.JPG

    012.JPG

    014.JPG

    010.JPG

    036.JPG

    035.JPG

    024.JPG

    017.JPG

    015.JPG

    038.JPG

     

    005-001.JPG

    042.JPG 

     

     

    031.JPG

    004-001.JPG

  • un temps à ne pas mettre un chat dehors

     

     

    c'est en gros, le résumé de la semaine

     

    alors côté jardin, même pas chaussé les bottes, juste deux ou trois photos sur le pas de la porte

     

    pour admirer les anémones du japon

     

     

    DSCN3938.JPG

    DSCN3937.JPG

    DSCN3936.JPG

    DSCN3934.JPG

  • pull patwork coton Natura pour matin brumeux

     

     

     

    matin brumeux

     

     

    002-001.JPG

    008.JPG

     

    vite une petite laine !

     

    enfin plutôt coton

    foto

     

     

     

    inspiration 

     

     

     

    001.JPG

     

     

    réalisation des 100 grannys

     

    50 roses et 50 bleus

     

     j'ai choisi

    24 - 25 - 26 - 27 - 32 - 33 - 34 - et 80 pour l'assemblage

     

    les coloris faisaient partie de mon stock, j'ignore si ils sont suivis

     

     

    007.JPG

     

    100 % coton Natura de DMC

     

     

    002.JPG

     

    assemblés au coup de coeur

     

     

    010-001.JPG

     

     

    la couleur Salomé 80 permet d'obtenir un joli fini

     

     

     

     

     

    et voilà !

     

    011.JPG

    012.JPG

    013.JPG

     

     

    testé en cette journée pluvieuse et fraîche

     

     

    014.JPG

    015.JPG

     

     

    017.JPG

     

     

    004.JPG

  • Dans mon jardin, il y a ....

     

     

    003.JPG

     

    pépito et raoul font la conversation

     

    014.JPG

     

    des pigeons qui s'aiment d'amour tendre

    ( au passage, vous remarquerez le mobile de j'ai fabriqué, censé éloigner les oiseaux du cerisier .... même pas peur ! )

     

    007.JPG

     

    un gentil scarabée

     

    018.JPG

     

    des libellules bleues

     

    011.JPG

     

    de la rosée le matin

    030.JPG

     

    des artichauts délicieux

     

    019-001.JPG

     

     

    des reine-claude qui se dorent au soleil

     

    021.JPG

     

    des kiwis

     

    013.JPG

     

    des anémones du japon en bouton, plus grandes que moi

     

     

    015.JPG

     

    des agapantes blanches et bleues qui s'ouvrent lentement

     

    027.JPG

     

    mon citronnier plein de jolis citrons

     

    025.JPG

     

    le datura qui s'enhardit

     

     

    017.JPG

     

    des fushias vivaces

     

    et les hortensias

    pour la touche de couleur

     

    028.JPG

    029-001.JPG

    030-001.JPG

    031.JPG

     

     

    bon, on vous laisse, c'est l'heure du casse-croute

     

    029.JPG

     

     

     

     

  • Sautoir Jenny

     

     

    zavez vous vu les nouveaux colliers en vente chez

    Marie les bas bleus ?

     

    c'est ici : clic clic

     

     

    celui là n'est plus à vendre .... il est dans mon dressing !

     

     

    20140418_100553

  • l'autre côté des docks

     

    j'ai lu et j'ai aimé

     

    • Ivy Pochoda
    • L’Autre côté des docks
    • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Adélaïde Pralon
    • Liana Levi

     

    C’est dans le quartier de Red Hook, au sud de Brooklyn, qu’Ivy Pochoda pose le décor de ce formidable roman. Un soir d’été étouffant, deux adolescentes, Val et June, décident, pour tromper l’ennui, de quitter le quartier résidentiel qu’elles habitent et de se laisser glisser sur un canot pneumatique au fil de l’East River. Le lendemain, Val est retrouvée inconsciente sur des rochers et June demeure introuvable. Qu’est-il arrivé à ces deux jeunes filles qui ne cherchaient qu’à se soustraire à leur désœuvrement ? Le suspense happe le lecteur dès les premières pages du roman, il le tiendra en haleine jusqu’au dénouement. Ivy Pochoda excelle dans la description de cet endroit si particulier de New York où se côtoient des communautés qui ne se mélangent pas vraiment. Aptes à restituer les ambiances contrastées caractérisant quartiers résidentiels et cités misérables, l’écriture de Pochoda a le pouvoir de représenter les lumières souvent blafardes, les odeurs portuaires et ce sinistre décor de tôle rouillée.