• samedi c'est jardin

     

    cette semaine, encore beaucoup de visite de mon jardin

    et beaucoup de pluie aussi

     

    003.JPG

     

    DSCN5389.JPG

     

     

    normal, quand pépito n'est pas en train de se faire une beauté

     

     

    pic-vert,chat,poisson,jardin

     

     

    il pose

     

    014.JPG

     

     

     

    ou il travaille !

     

    006.JPG

     

     et pendant ce temps ....

     

    004.JPG

     

     

     

    DSCN5388.JPG

    005.JPG

     

     

    tiens, encore un nouvel intrus

    vite fermons les chatières ....

     

     

    DSCN5332.JPG

     

     

     

    princesse assure le poste de surveillance !

     

    020-001.JPG

     

    dans la véranda

    où il fait bien meilleur que dehors

     

    022-001.JPG

    DSCN5387.JPG

     

    DSCN2411.JPG

  • pour nos amis les oiseaux

     

    012.JPG

     

     

    qui n'a pas eu dans sa cuisine rustique ce serviteur à épices ?

     

    si vous aimiez le rustique

    il faisait partie des petits cadeaux reçus

     

    sa seule rusticité était dans le bois

    grossièrement agrafé 

     

    le galbe des pots à épices est assez kitch

     

    et les épices nettement moins bonnes que celles

    de votre jardin

     

    DSCN5297.JPG

     

     

    oui les modes passent

    et on amasse des tas d'objets qu'on place, déplace, cache, entasse

     

     je ne sais pas jeter

     

    et la maison, toujours pleine de la cave au grenier 

    recèle quelques trésors de ce genre ....

     

     

     dans mon jardin il y a quelques petits nids que les mésanges curieuses viennent visiter

     

    014.JPG

     

    mais pourquoi pas y ajouter  de simples mangeoires ?

     

    il suffit d'y ajouter un toit

    1 petit morceaux de lambris de bois

    sans doute datant aussi de mon époque rustique .... )

    coupé et fixé pour former le toit

     agrafes renforcés par de petits clous

     

    015.JPG

     

     reste plus qu'à trouver l'endroit idéal

    à l'approvisionner en nourriture et eau

    pour les oiseaux

    et pour l'observation de ceux-ci

     

    013.JPG

     

     

  • mon sac granny : essais transformés

     

     

    donc nous en étions là 

     

     

    DSCN5322.JPG

     

    13 carrés en soie recyclée

    aiguille numéro 5

    monter 31 mailles

    tricoter au point mousse

    diminuer tous les deux rangs en effectuant un surjet double au milieu du rang

    terminer par 1 maille

     

     

    DSCN5321.JPG

     

     

    à l'aide du crochet numéro 2,5

     et de la laine ortie beaucoup qui est très fine mais rêche

    relever 30 mailles serrées de chaque côté des carrés

    puis crocheter un rang de brides en prenant soin d'augmenter dans chaque angle

    et enfin faire un rangs de brides comme suit

    3 brides sauter 2 brides, 3 brides ......

    soit 12 groupes de 3 brides séparés de 2 mailles en l'air dans les angles

     

    vous en comprendrez l'utilité lors de l'assemblage des carrés

     

    disposer les carrés selon le modèle ci-dessous

     

     

    DSCN5324.JPG

     

     

    assembler les carrés avec la soie recyclée

    crochet numéro 5 par

     

    1 maille serrée entre chaque groupe de 3 brides du rangs précédent ortie

    2 mailles en l'air, 1 maille serrée .....

     

     

    DSCN5326-002.JPG

     

     une fois les carrés assemblés

    le sac prend forme

     

    DSCN5327.JPG

     

     cherchons dans dans les vieux vêtements

    celui qui servira de doublure

    il est indispensable de doubler les sacs tricot et crochet

    pour lui donner une bonne tenue

    et éviter de perdre son contenu ....

     

     

    001.JPG

     

    ici c'est une jupe portefeuille des années 70

    en coton fleuri qui garde le côté rustique

    de la soie recyclée et de l'ortie

    qui a obtenu ma préférence

     

    le sac a servi de patron

    posé sur la jupe

    et coupé selon la taille du sac en prévoyant large pour les coutures

     

     

    la doublure est ensuite fixée à la main 

     

     

    002-001.JPG

     

     

    passons maintenant à l'anse

     

     003-001.JPG

    encore une fois fabrication maison

    deux anneaux de rideaux

    deux boutons en bois naturel de mon stock

    le sac étant déjà d'une bonne taille

    l'anse ne doit pas être trop grande

    juste assez pour porter celui-ci sur l'épaule

    ou le porter à la main sans qu'il traîne sur le sol

     

    019.JPG

    021.JPG

    tricot,crochet,granny,soie recyclée,ortie

     

    combinaison de crochet

    et de tricot

     

     

     

    004-001.JPG

     

    et voici ma version définitive

     

     

     

    008-001.JPG

     

     

    009-001.JPG

     

     

  • Suite de mes essais

     

     

    alors que j'en étais aux carrés tricotés en soie recyclée

     

    où opère la magie des couleurs

     

    004.JPG

     

    j'ai ensuite utilisé l'ortie 

     

     

    ( soie recyclée et ortie achetées au salon créations et savoir faire )

     

    DSCN5321.JPG

     

     

    ces laines étaient en écheveaux

     

    DSCN4979.JPG

     

     

     

    prévoir un certain temps

    même un temps certain pour mettre ces laines en pelotes

     

    la soie recyclée est assez électrique

     

    et l'ortie, très fine, s'emmêle beaucoup

    il faut dire que je suis très mal équipée pour faire mes bobines

     

    ( dossier du fauteuil pas toujours de la bonne taille face à l'écheveau ... )

     

    bref, j'en suis venue à bout

     

    pour crocheter autour des carrés de soie

     

    DSCN5323.JPG

    et l'association des deux matière est superbe

     

    à suivre .....

  • tricoter pour relaxer de Nadine Descheneaux

     

     aujourd'hui, j'ai envie de partager cet article avec vous

    ou le tricot est parfaitement bien résumé à mon goût

     

     

     

     

    Chaque fois que je dis à quelqu’un que je tricote, les réactions sont instantanées. Certains trouvent que c’est «vintage» et aimeraient essayer, d’autres lèvent le nez sur une activité «grand-mère», mais la plupart me demande «Tu as le temps de faire cela? Pourquoi tu fais cela?».

    Non, je ne tricote pas pour épargner. Il serait bien plus économique – en temps et en argent! –  d’aller acheter un foulard au magasin. Rien de plus facile. Mais ce n’est pas pour cela que je tricote. Ce n’est même pas pour la fierté de porter quelque chose que j’ai fait de mes mains, ni parce que je suis difficile et veut créer quelque chose qui me ressemble. Non. Je tricote parce que c’est ainsi que je relaxe.

    Surprenant? Quand j’explique cette raison, on fronce les sourcils et on me dit «Tu pourrais ne rien faire du tout!». Impossible. Comme vous, j’ai le cerveau qui bouillonne à longueur de journée et mes doigts pianotent sur mon clavier à un rythme un peu fou. Ne rien faire est pour moi un supplice. Je n’arrive pas à faire le vide en étant immobile. Mes idées partent en tous les sens et je ne me détends pas une seconde. En tricotant, par contre, j’y parviens. Je vous explique. En faisant danser mes aiguilles, mon esprit se centre doucement sur chaque maille. Le travail manuel et répétitif a cela de bon : il permet à notre cerveau de se concentrer et de réduire son activité. On oublie un peu ce qui nous entoure. Et peu à peu, notre corps se détend.

    La répétition continue du même geste activerait les mêmes zones de notre cerveau que lorsqu’on fait de la méditation ou du yoga. Les effets sont donc apaisants, relaxants et calmants. Une chercheure spécialiste de la douleur, Monica Baird, souligne que tricoter abaisse notre taux de cortisol, la méchante hormone du stress, et stimule la production de sérotonine et de dopamine, les gentilles hormones responsable du bien-être. 

    On pourra bientôt déclarer sans vraiment se tromper que le tricot est devenu le «nouveau yoga» à la mode. Tricoter reste pour l’instant une thérapie maison aux incroyables effets. Voici quelques bienfaits notés au fil de mes recherches.

    • Passage du corps en mode relaxation
    • Réduction du niveau de stress et de notre taux d’adrénaline
    • Augmentation de notre résistance aux douleurs chroniques
    • Stimulation des défenses immunitaires
    • Baisse du rythme cardiaque et de la pression
    • Réduction des tensions musculaires

    Je ne suis pas seule!

    Autour de moi, plusieurs femmes ont ressorti les aiguilles à tricoter de leur mère (ou grand-mère). Elles tricotent pour mille et une raisons, mais surtout pour s’offrir un moment à soi. Certaines organisent des «tricothons» des rencontres dans des restaurants ou chez une amie, d’autres tricotent dans des cafés (à Sherbrooke comme à New York dont le slogan est «Eat Knit and be happy»). Il y a une multitude de forums et de sites sur le tricot où on se partage nos trucs, nos réalisations et nos patrons. Mais surtout, la valse des aiguilles, les rangs qui enfilées et les foulards réalisés montrent qu’on prend soin de soi à sa façon. On décroche en accrochant nos mailles une à une dans un mouvement répétitif qui nous fait le plus grand bien. Alors, vous me comprenez mieux? Ça vous dit de relaxer? Prenez des aiguilles et tricotez!

    Nadine Descheneaux, rédactrice

  • le jardin

     

     

    cette fin de semaine ensoleillée redonne le moral

     

     

    019.JPG

     

    on passe rapidement du fauteuil au ciel bleu 

     

    038.JPG

     

    et si on risque une patte dehors

    on risque un oeil aussi

     

    027.JPG

    029.JPG

     

    040.JPG

     

    primevere,crocus,camelia

     

    vous me direz c'est chaque année la même chose

     

    alors pas de quoi s'extasier

     

    et bien si !

     

    à chaque fois que la nature s'éveille

     

    je sens les vieilles douleurs s'éloigner

     

    018.JPG

     

    primevere,crocus,camelia

     

    et du haut de mon poste d'observation

    je déclare la chasse ouverte !

     

     

  • essais

     

     des essais pour un vague projet de sac avec la soie recyclée

     

    007.JPG

    014.JPG

    008.JPG

    010.JPG

    011.JPG

    009.JPG

    005.JPG

    004.JPG

    002.JPG

    003.JPG

  • veste d'intérieur grand froid

     

     

    l'hiver dernier, je vous montrais mes essais de tricot

    d'influence irlandaise

     

    petit à petit, tous les morceaux ont été reliés entre eux 

     patchwork, freeform, appelez ça comme vous voulez

     

    le tout est de se faire plaisir

     

    multiples points

    matières naturelles

     

    DSCN5236.JPG

    DSCN5237.JPG

    DSCN5238.JPG

    DSCN5239.JPG

     

    pour donner naissance à ma veste grand froid

     

    DSCN5233.JPG

    DSCN5226-001.JPG

    DSCN5228.JPG

     

     

    manches très longues pouvant être portées en mitaines

     

    et beaucoup de reste d'ouvrages précédents

     

    DSCN5229.JPG

     

    y compris mon tout premier filé main

     

    DSCN5230.JPG

    DSCN5231.JPG

     

     

    DSCN5218.JPG

    DSCN5217.JPG

    DSCN5225.JPG

    DSCN5220.JPG

     

    un dimanche en famille m'a procuré le mannequin idéal

     

    DSCN5245.JPG

    DSCN5247.JPG

     

    enfin presque, car pour garder son sérieux ici, c'est pas gagné !

     

    DSCN5250.JPG

     

     

    je ne m'imaginais pas que j'allais vite l'apprécier en cette fin de semaine

    très froide près du feu

     

     

    DSCN5241.JPG

  • micro tricot

     

     

     je suis sans voix, jugez vous même

     

     

     

    Althea5_sm.jpg

     

    l'artiste : Althéa Crome

    a découvrir ici

    Bugknits-Home

     

    et quelques merveilles

    1-144.jpg

    Christmas_back_tn.jpg

    earth_4.jpg

    earthenl.gif

    King2.jpg

    mydolls.jpg

    picasso_back_sml.jpg

    Scuba_back_sml.jpg

    sockshand3_tn.jpg

    Toymaker3sml.jpg

     

     

    artiste,tricot,micro,aiguille

  • je brode ..... encore et encore

     

     mais quelle est cette envie de broder ?

     

    j'ai trouvé au fond du grenier une chemise militaire taille 39

     

    013.JPG

     

    un ce ces tissu blanc qui ne vieillit pas

     

    mais malheureusement cette chemise a du servir à se protéger de divers travaux de peinture

     

    et les taches sont bien présentes

     

    014.JPG

     

    alors que faire pour lui redonner une seconde vie ?

     

     015.JPG

     

     

     016.JPG

     

     

    c'est alors que je me suis dit

    cette chemise, une fois brodée

    pourrait me suivre dans mon jardin

    et illustrer mes voyages apicoles

     

    et l'idée était née

    elle remplace mon cal mystère 2014

    pour être prête début juillet 2015

    date de mon départ pour le prochain voyage apicole

    au Québec

     

     

    008.JPG

     

     

    009.JPG

     

     

    007.JPG

     

     

    ce n'est qu'un début

    à bientôt ....