voyages - Page 2

  • les serres royales de Laeken

    Serres royales de Laeken, avenue du Parc Royal, 1020 Bruxelles (Laeken)

     

    047.JPG

     

     

    Chaque année, les Serres sont ouvertes au public pendant trois semaines, généralement fin avril, début mai. Les dates précises sont diffusées par communiqué de presse.

     

    cette année, c'était décidé, je me rendrai à Bruxelles pour les visiter.

     

    pour un prix modique de 2,5 € j'ai pu visiter ce complexe de serres unique en Europe.

    Aussi bien l'architecture et la taille des Serres que la collection de plantes sont exceptionnelles. 

    Le parcours prévoit une courte promenade à l'extérieur, afin que les visiteurs puissent également admirer le magnifique parc du Domaine royal de Laeken.

     

    Une partie de l'infrastructure des Serres royales est gérée par la Donation royale, une autre partie par la Régie des bâtiments.

    La Donation royale, qui prend soin des plantations comme des serres et du parc, fait en sorte que les plantes soient en fleurs pour l'ouverture des serres au public : pélargoniums, fuchsias, azalées, abutilons s'ornent de leurs magnifiques couleurs et offrent au visiteur la vision d'un coin de paradis terrestre ...

     

    installez vous dans votre fauteuil !

     

    105.JPG

     

    002.JPG

     

    180.jpg

     

     

    003.JPG

     

    004.JPG

     

    007.JPG

     

     

    008.JPG

     

    010.JPG

     

    012.JPG

     

    014.JPG

     

    016.JPG

     

    017.JPG

     

    019.JPG

     

    020.JPG

     

    022.JPG

     

    024.JPG

    025.JPG

     

    026.JPG

     

    027.JPG

     

    028.JPG

     

    029.JPG

     

    032.JPG

     

    il est temps d'entrer dans les serres .....

     

    030.JPG

     

    031.JPG

     

    034.JPG

     

    035.JPG

     

    036.JPG

     

     

     

    038.JPG

     

    040.JPG

     

    041-001.JPG

     

    042.JPG

     

    043.JPG

     

    044.JPG

     

    045.JPG

     

    046.JPG

     

    048-001.JPG

     

    049.JPG

     

    050.JPG

     

    051-001.JPG

     

    052-001.JPG

     

    053.JPG

     

    054-001.JPG

     

    055-001.JPG

     

    056-001.JPG

     

    057-001.JPG

     

    058.JPG

     

    059.JPG

     

    060.JPG

     

    061.JPG

     

    064.JPG

     

    072.JPG

     

    073.JPG

     

    077.JPG

     

    078-001.JPG

     

    079.JPG

     

    081.JPG

     

    083.JPG

     

    084.JPG

     

    087.JPG

     

    091.JPG

     

    092.JPG

     

    093.JPG

     

    097.JPG

     

    101.JPG

     

    102-001.JPG

     

    103.JPG

     

    193.jpg

     

    196.jpg

     

    197.jpg

     

    198.jpg

     

    199.jpg

    107.JPG

     

    108.JPG

  • voire Montpellier et rentrer .....

    car toutes les bonnes choses ont une fin, les vacances aussi

     

    un petit arrêt à Montpellier pour se dégourdir les jambes et découvrir

     

    DSCN5654.JPG

     

     la place de la Comédie, point de rencontre incontournable

     

    DSCN5660.JPG

     

     un dédale de petites rues

     

    DSCN5661.JPG

     

     

    DSCN5664.JPG

     

     

    menant à la Place Royale du Peyrou

     

    DSCN5669.JPG

     

     

    DSCN5675.JPG

     

     

    DSCN5677.JPG

     

     

    DSCN5680.JPG

     

    puis à nouveau les petites rues

    ici, point de chaussures accrochées mais des vélos

     

    DSCN5681.JPG

     

     des trompes l'oeil superbes

     

    DSCN5684.JPG

     

     

    DSCN5685.JPG

     

     des boutiques insolites

     

    DSCN5687.JPG

     

    de l'art des rues 

     

    DSCN5688.JPG

     

     tiens, du crochet !

    DSCN5689.JPG

     

     et de la couleur

     

    DSCN5690.JPG

     

     beaucoup de couleur

     

    DSCN5701.JPG

     

     

    DSCN5700.JPG

     

     

    notre charmante guide

     

    DSCN5699.JPG

     

     et encore des vélos

     

    DSCN5705.JPG

     

     et c'est le retour

     

    DSCN5706.JPG

     

     

    DSCN5709.JPG

     

     

  • en balade

     

     

    nous sommes arrivés dans le Sud par un très beau soleil nous permettant de déjeuner en terrasse

    mais ça c'était vendredi ....

     

    DSCN5476.JPG

    mon amie jeannie et papy bernard

     

     

    puis nous voilà partis dans Marseille par la Corniche

    pour nous rendre au MuCEM

    par le vieux port

    DSCN5490.JPG

    DSCN5495.JPG

     

    DSCN5496.JPG

     

     

    DSCN5494.JPG

     

    un joli bateau à vendre ..... et je rêve !

     

    DSCN5499.JPG

     

    DSCN5501.JPG

     

    DSCN5512.JPG

     

    DSCN5514.JPG

     

     

    DSCN5515.JPG

     

    DSCN5516-001.JPG

     

    DSCN5518.JPG

     

     

    DSCN5519.JPG

     

     

    DSCN5521.JPG

     

    DSCN5522-001.JPG

     

    DSCN5523.JPG

     

     

     

    DSCN5524.JPG

     

    retour sur le vieux port

     

    DSCN5528.JPG

     

    DSCN5529.JPG

     

     

    hommage à Florence

     

     

    DSCN5530.JPG

     

    DSCN5531.JPG

     

    DSCN5533.JPG

     

    le soleil se couche sur le Frioul

     

    DSCN5536.JPG

     

     

  • ma Chubby Beach Lady Doll

     

     

    naissance de Chubby Beach Lady Doll

     

     appelée plus communément citrouille .... pour ses jolies rondeurs

    DSCN5146_medium.JPG

     

     

    crochet natura dmc

    modèle sur ravelry ici

     

     

     

     

    et hop ! dans la voiture

     

    je veux voir la mer, dit-elle !

     

    DSCN5474.JPG

     

    elle ne part pas sans munition .....

     

    on appelle ça avoir les yeux plus gros que le ventre

    aucun complexe 

     

    DSCN5475.JPG

     

     les congés scolaires ont pris fin

    à nous l'aventure

     

    DSCN5430.JPG

     

    1 ère étape : la campagne dans le Pas de Calais

    brrrr le fond de l'air est encore frais

     

     

    DSCN5470.JPG

    oups ! impressionnante celle là ! 

    DSCN5421.JPG

    ah ! un bras de mer

    je tente  quelques petites pauses

    DSCN5473.JPG

     

     

    DSCN5472.JPG

     

     

     

    DSCN5471.JPG

     pour la baignade

    vite allons chercher le soleil

    et reprenons la route vers le sud

  • Amiens

     

     

    une petite escapade à Amiens avant Noël

    pour déjeuner chez "le t'chiot zing"

     

    DSCN5055.JPG

    DSCN5056.JPG

    DSCN5057.JPG

    DSCN5058.JPG

    DSCN5059.JPG

    DSCN5060.JPG

    DSCN5063.JPG

    DSCN5065.JPG

    DSCN5068.JPG

    DSCN5067.JPG

  • jardin ou balade ?

     

     

    ce sera balade, le temps s'y prête, profitons en !

    direction Coye la Forêt

     

     

    DSCN4949.JPG

    le lavoir

     

     

    DSCN4946.JPG

     

     

     

    DSCN4945.JPG

     

    nous arrivons aux étangs par la forêt

     

    DSCN4943.JPG

     

    DSCN4939.JPG

     

    DSCN4940.JPG

  • c'était la journée des geeks

     

     

    la journée des geeks c'est ça

     

    PARIS GAMES WEEK Porte de Versailles

     

    001.JPG

     

     

    il faut être grands parents aimants .... et profiter de la journée

     

    après avoir patienté sur le périf !

     

    ce sera notre journée aussi

    on débarque les geeks devant le salon

    on se gare et on prend le métro

    direction 

    le Petit Palais dans le 8ème

     

     

     

    002.JPG

     

    À l’occasion du 250e anniversaire de Baccarat, le Petit Palais expose dans ses Grandes Galeries les chefs d’oeuvre de la plus illustre manufacture de cristal au monde, étonnants témoignages de la virtuosité de ses artisans.


    Baccarat, La légende du cristal au Petit Palais par mairiedeparis

    Il s’agit de la première rétrospective en France dédiée à Baccarat depuis l’exposition du Bicentenaire aux Arts décoratifs en 1964. En accord avec l’architecture du Petit Palais élevé pour l’Exposition universelle de 1900, l’exposition présente les créations de Baccarat conçues pour les grandes expositions parisiennes de 1823 à 1937, au cours desquelles la manufacture conquiert une notoriété internationale. C’est également à la faveur de ces rendez-vous que Baccarat attire par son éclat les commandes des grands de ce monde.


    Dans une scénographie raffinée sublimant la virtuosité et le savoir-faire des artisans du cristal, le visiteur découvre au sein du parcours d’exposition les oeuvres rassemblées selon leurs affinités stylistiques ou leur contexte de création. Un choix exceptionnel de près de cinq cents pièces historiques est présenté, en majorité provenant de la collection privée de la manufacture lorraine et complété d’emprunts prestigieux au musée d’Orsay, au Louvre, aux Arts décoratifs, à la Cité de la Céramique, aux Arts et Métiers, au château de Compiègne et aux musées de Nancy. De nombreux dessins et documents d’archives inédits permettent de retracer la genèse des créations exposées et de dévoiler les sources d’inspiration qui ont nourri les artisans de la célèbre manufacture depuis 250 ans.


    Ainsi, sont présentées des oeuvres exceptionnelles comme le monumental « Vase Négus », « la Toilette de la duchesse de Berry », ou les « Vases Simon » créés pour l’exposition universelle de 1867 à Paris. Des pièces de services issues de grandes commandes royales ou conçus pour les puissants du monde entier comme le tsar Nicolas II, l’empereur du Japon, ou encore des maharadjas témoignent de l’excellence du savoir-faire de Baccarat. Une table mettant en scène certaines de ces commandes souligne le triomphe de la manufacture dans le domaine de l’art de vivre. Un espace dédié retrace l’histoire légendaire du verre Harcourt, pièce iconique, inspiré du calice d’apparat et gravé du monogramme royal commandé par le Roi Louis-Philippe en 1840.


    L’exposition s’achève de manière éblouissante par une galerie où sera accrochée une série de lustres en majesté, dont le plus monumental resplendira de 250 lumières dans la galerie d’honneur du Petit Palais.

    Commissaires :
    Michaela LERCH-MOULIN, conservateur de la Collection patrimoniale, Baccarat
    Dominique MOREL, conservateur en chef au Petit Palais

     

    005.JPG

     

    008.JPG

    point de photos des merveilles en cristal

    je laisse votre imaginaire travailler

     

    c'est superbe 

    mes photos auraient dénaturé l'expo ....

    007.JPG

    un petit tour dans les salles peinture

     

    020.JPG

    021.JPG

    022.JPG

     

    et l'extérieur 

    013.JPG

     

     

    016.JPG

     

     

     

    015.JPG

     

    018.JPG

     

     

    019.JPG

     

     

    on se restaure et puis le 3ème

    rue des Francs Bourgeois pour visiter

    le Musée Carnavalet

     

    où l'on découvre Paris à travers l'histoire

     

    Le musée Carnavalet abrite une collection unique d’enseignes du XVIe au XXe siècle qui offrent une évocation savoureuse de l’atmosphère des rues de la capitale. Les marchands, qui s’adressaient à un public souvent illettré, attiraient l’attention du chaland par le cri mais aussi l’image, ce qui explique la beauté et l’ingéniosité des enseignes où se côtoient griffons, faunes et chats noirs.

     

     

     

    028.JPG

     

    031.JPG

     

    La collection de peintures de Carnavalet est constituée de plus de 2600 œuvres reflétant l’exceptionnelle activité des peintres dans la ville depuis le XVIe siècle, qu’ils soient français ou étrangers.

    Le musée présente de nombreuses vues de la capitale, qui témoignent de son évolution architecturale (Raguenet, Hubert Robert, Corot, Canella, etc.) de la vie quotidienne (Jeaurat, Jean Béraud) et de son histoire (riche section consacrée à la Révolution française), sans oublier de nombreux portraits de personnalités parisiennes (Madame de Sévigné par Lefebvre,Madame Récamier par le baron Gérard ou Franz Liszt par Lehmann).

     

    042.JPG

     

     

    Bernard BOUTET DE MONVEL 

    Bouquinistes sur le quai des Grands-Augustins - 1949

     

    044.JPG

    Eugène CICERI

    le Moulin de la Galette à Montmartre - 

     

    046.JPG

     

    Jules DIDIER et Jacques GUIAUD

    Départ de Gambetta sur le ballon l' "Armand BARBES "

    le 7 octobre 1870

     

    051.JPG

     

    Victor DARGAUD

    la statue de la Liberté de Bartholdi

    dans les ateliers GAGET GAUTHIER

    rue de Chazelles

     

     

     

    je ne vais pas vous montrer tous mes coups de coeur

    ils seraient bien trop nombreux

     

    on repart dans le marais profiter du temps magnifique

    puis récupérer nos geeks

    visiblement satisfaits eux aussi de leur journée

     

    060.JPG

     

     pour affronter ensemble le chemin du retour

     

    066.JPG

     

     

     

     

  • chez Gisèle POTHIER

     

     

    c'est ici que

    j'ai découvert cette annonce sur Internet

    en recherchant une location pour 1 semaine

    dans le Golfe du Morbihan

     

     

     

    Maison de pêcheur

    indépendante pour 2/4 personnes : 1 chambre (2 lits simples)

    + couchage canapé dans séjour.

    Vue exceptionnelle sur la mer, accès direct

    au Golfe du Morbihan.

    La plage est à 100m.

    Le centre historique de Vannes est à 7km

     

     

    il y a des mots magiques qui résonnent dans mes oreilles

    maison de pêcheur

    vue exceptionnelle

    golfe du morbihan

     

     les images étaient superbes

    alors je n'ai pas hésité

     

    bretagne 063.JPG

     me voici rendue pour une petite

    semaine qui passa trop vite

    bretagne 098.JPG

    bretagne 087.JPG

    petit matin vu de la chambre

     

    bretagne 069.JPG

    bretagne 067.JPG

    bretagne 081-001.JPG

    bretagne 083.JPG

    bretagne 086.JPG

    bretagne 099.JPG

    bretagne 100.JPG

     

    il était

    hors de question que je ferme

    les volets qui m'auraient privée

    de cette vue chaque matin

     

    bretagne 091.JPG

     

    marée basse

     

    bretagne 005.JPG

     

    ou marée haute

     

    des chemins permettent de belles balades

    autour de la maison

     

    bretagne 026.JPG

    bretagne 028.JPG

    bretagne 030.JPG

    bretagne 033.JPG

    bretagne 035.JPG

    bretagne 038.JPG

    bretagne 041.JPG

    bretagne 044.JPG

    bretagne 046.JPG

    bretagne 049.JPG

    bretagne 054.JPG

    bretagne 060.JPG

    bretagne 002.JPG

    pas de wifi ici

    vous avez tous les renseignements

    si vous voulez vous rendre dans cet

    endroit idyllique

    et Gisèle est très accueillante

     

     

     

  • Borest

     

     

    samedi dernier, sous un soleil éclatant  ( depuis il s'en est allé puis revenu ) je me suis rendue à BOREST 

     

    pour la fête des fleurs mais aussi pour visiter le parc de St Vincent

     

     

     

    DSCN4542.JPG

     

    demeure de caractère construite fin XVIIIème

     

     


    Ouvert au public à la belle saison et réputé comme le plus joli parc romantique et à l’anglaise des environs de Senlis, j'ai profité  de cette occasion pour le découvrir et l’admirer dans toute sa splendeur 

     

     

     

     

    l'harmonie qui émane de la rivière, de l'étang, de l'île, de la gloriette, du vieux lavoir, le l'éolienne signée Bolle

    un réel enchantement pour l'oeil

     

     

     

     

     

    DSCN4543.JPG

    DSCN4544.JPG

    DSCN4545.JPG

    DSCN4546.JPG

     

    DSCN4548.JPG

    DSCN4549.JPG

    DSCN4550.JPG

    DSCN4551.JPG

    DSCN4552.JPG

    DSCN4553.JPG

     

    DSCN4554.JPG

    DSCN4555.JPG

    DSCN4556.JPG

    DSCN4557.JPG

     

    DSCN4558.JPG

    DSCN4559.JPG

    DSCN4560.JPG

    DSCN4562.JPG

    DSCN4563.JPG

    DSCN4564.JPG

    DSCN4565.JPG

    DSCN4566.JPG

    DSCN4567.JPG

    DSCN4568.JPG

    DSCN4571.JPG

    DSCN4589.JPG

     

    DSCN4573.JPG

    DSCN4574-001.JPG

    DSCN4579.JPG

  • Pessac, retour aux sources

     

    durant notre périple sur Bordeaux

    nous avons fait un voyage dans le temps

    au château du Pape Clément de PESSAC

     

    c'est là, qu'en 1950 vivait papy bernard ..... rien que ça !

     qu'il parcourait le domaine dans sa voiture à pédales

     

    voici un retour en arrière comparatif

     

    DSCN8035.JPG

     

    DSCN3025.JPG

    DSCN8036.JPG

    2997303-4262344.jpg

    DSCN8037.JPG

     

    DSCN3011.JPG

    DSCN8038.JPG

     

    DSCN3012.JPG

    DSCN8039.JPG

     

    DSCN3021.JPG

     

    DSCN3022.JPG

    DSCN8040.JPG

     

    DSCN3009.JPG

    DSCN8041.JPG

     DSCN3004.JPG

     

    DSCN8042.JPG

     

    DSCN3000.JPG

    DSCN8043.JPG

     

     

    DSCN8045.JPG

     

    DSCN3006.JPG

    DSCN8046.JPG

     

    DSCN3010.JPG

    DSCN8047.JPG

     

    DSCN3015.JPG

    DSCN8048.JPG

     

    DSCN3019.JPG

    DSCN8049.JPG

     

    DSCN3002.JPG

    DSCN8050.JPG

     

    DSCN3005.JPG

     

    Aujourd’hui il fait partie des 35 propriétés que Bernard Magrez, homme du vin influent à Bordeaux, possède à travers le monde !
    Autour d’un parc aux arbres millénaires et une orangerie construite par Gustave Eiffel la propriété s’étend sur 60 hectares dans la jeune appellation Pessac-Léognan créé en 1987. C’est l’un des 16 grands crus classés de Graves qui produit des vins blancs et rouges.

     

     

    Un peu d'histoire...

    Le Château Pape Clément, situé à Pessac, proche de Bordeaux, doit son nom à son plus célèbre propriétaire, le pape Clément V.

    Né à Villandraut en 1264, Bertrand de Goth est nommé le 28 Mars 1295 évêque de Comminges, dans les Pyrénées, jusqu’en 1299, date à laquelle il est nommé archevêque de Bordeaux par le pape.
    C’est à cette occasion qu’il reçoit en cadeau une propriété plantée en vignes à Pessac, alors appelée vignoble de La Mothe (dénomination indiquant une élévation de terrain). Les comptes de l’archevêché nous fournissent de nombreux détails sur le souci permanent que manifesta Bertrand de Goth et sur sa forte implication pour avoir, tant dans le vignoble que dans son cuvier, l’équipement le plus rationnel qui soit. Son travail sera poursuivi par l’Eglise qui fera du domaine du pape Clément une propriété modèle.
     
    Le 5 Juin 1305, les cardinaux réunis en conclave à Pérouse, choisirent Bertrand de Goth pour succéder au Pape Benoît XI, mort en 1304 après onze mois de règne. Le nouveau Pape décida de prendre le nom de Clément V et choisit Lyon comme lieu de son couronnement.
    C’est en 1309, que Clément V fit son entrée à Avignon, ville qu’il avait choisie pour installer la cour pontificale, rompant ainsi avec Rome en proie à de sourdes luttes d’influence.
     
    De 1305 à 1309, le Pape continua de gérer son vignoble avec tout le soin qui en faisait sa particularité. Le 12 Décembre 1309, sa charge pontificale ne lui permettant plus de mener à bien cette tâche, il décida de faire donation de son domaine à l’archevêque de Bordeaux, Arnaud de Canteloup. Confier sa vigne à l’Eglise de Bordeaux, c’était dans l’esprit de Clément V, le moyen de la léguer à l’éternité, et de permettre à la Vigne du Pape Clément de traverser les siècles à venir.
    Durant la longue période pendant laquelle le château du Pape Clément fut administré par l’archevêché, le modernisme et le progrès technique en firent un domaine pilote, dont l’une des particularités fut toujours la précocité des vendanges. C’est ainsi que l’on peut affirmer que ce vignoble fut l’un des tout premiers en France où il fut décidé d’aligner les ceps en règes pour faciliter les labours du sol, ce qui constitua une révolution culturale puisque jusqu’alors les plants était disposés en foule dans les parcelles.
     
    A la fin du XVIII ème siècle, l’archevêque de Bordeaux est dépossédé de ses biens, et la vigne que le pape lui avait légué cinq cents ans auparavant tombe dans le domaine public.
    Les propriétaires se succèdent et doivent lutter tour à tour contre les différents fléaux qui s’attaquent aux vignobles français à la fin du 19ème siècle : l’oïdium, le mildiou, puis le phylloxera.
     
     
     
    Citons Jean Baptiste Clerc, négociant à Bordeaux, qui acquit la propriété en 1858, et en fit un vignoble modèle. C’est lui qui confirma la renommée et la finesse des vins de Pape Clément, sanctionnées par la médaille d’Or de la Société d’Agriculture de la Gironde et la grande médaille du ministère de l’Agriculture, à l’exposition universelle de 1878, deux distinctions fort convoitées.
    C’est aussi lui qui fit édifier le château qui sera remodelé par les héritiers du propriétaire suivant, Monsieur Cinto, lui aussi négociant à Bordeaux, pour donner celui que l’on peut voir aujourd’hui.
     
    Le 8 Juin 1937, un violent orage de grêle détruisit la quasi-totalité du vignoble du Château Pape Clément et c’est en 1939 qu’il fut racheté par Paul Montagne qui s’attacha, dès la fin de la guerre, à remettre le vignoble en état et lui redonner le rang qu’il méritait.
    C’est grâce à ces efforts que le vignoble du Château Pape Clément a pu retrouver sa position et résister à l’urbanisation et à la poussée de l’habitat sur une commune qui au début du siècle comptait deux mille habitants et cinquante viticulteurs.
     
    Monsieur Bernard Magrez met tout en œuvre pour permettre au terroir exceptionnel de Château Pape Clément de continuer de traverser les temps et d’exprimer la finesse qui a fait la réputation de ses vins.

     

     

     

     

    DSCN3030.JPG

  • Montluçon

     

     

    j'ai bien repris une ou deux petites visites au jardin cette semaine

    mais la pluie m'a beaucoup dérangée

    alors je préfère vous emmener à Montluçon, étape de mon escapade creusoise

    que j'ai aimé visiter

    son château, ses remparts, ses chats, ses jardins

    en attendant mes amies pour nous rendre à Felletin

     

    DSCN1711-001.JPG

    DSCN1713.JPG

    DSCN1715.JPG

    DSCN1717.JPG

    DSCN1718.JPG

    DSCN1719.JPG

    DSCN1720.JPG

    DSCN1721-001.JPG

    DSCN1723.JPG

    DSCN1724.JPG

    DSCN1725.JPG

    DSCN1726.JPG

    DSCN1727-001.JPG

    DSCN1728.JPG

    DSCN1729.JPG

    DSCN1730.JPG

    DSCN1731.JPG

    DSCN1732-001.JPG

    DSCN1733.JPG

    DSCN1735.JPG

    DSCN1736.JPG

    DSCN1738.JPG

    DSCN1739-001.JPG

    DSCN1740-001.JPG

    DSCN1741.JPG

    DSCN1742.JPG

  • la chambre aux papillons

     je rajoute une catégorie : chambre d'hôtes

    ( uniquement celles que je teste )

     

     

     à Chénérailles, en Creuse

    je me suis arrêtée chez

    Anne-Marie et Georges PAGEIX

    "le cellier de Stéphane "

     

    Scan10355.JPG

     Anne-Marie et Georges seront heureux de vous accueillir dans leur maison familiale, rénovée dans le style. Les chambres, équipées d'une salle d'eau privée, donnent sur le parc où trône un magnolia centenaire.

     

    DSCN1743.JPG

     Anne Marie et papy Bernard


    je n'ai encore jamais rencontré une personne aussi accueillante et chaleureuse en chambres d'hôtes


    en plus d'être très agréable, Anne Marie brode

    avec beaucoup de goût

     petits tableaux,  dessus de chaise, etc ...


    et dans la chambre aux papillons, il y a

    des papillons

     

     

    DSCN1777.JPG

    DSCN1778.JPG

    DSCN1779.JPG

    DSCN1780.JPG

    DSCN1781.JPG

    DSCN1782.JPG

    DSCN1783.JPG

    DSCN1784.JPG

    DSCN1785.JPG

    DSCN1786.JPG

    DSCN1776.JPG

     

    DSCN1775.JPG

     

    DSCN1743-001.JPG

  • j'ai voulu voir Vierzon

     

     

    de retour de mon périple en Creuse,

    où j'ai profité du voyage pour faire une pause déjeuner à Vierzon

     

    DSCN1654.JPG

    DSCN1655.JPG

    DSCN1657.JPG

    DSCN1663.JPG

    DSCN1665.JPG

    DSCN1666.JPG

    DSCN1667.JPG

    DSCN1668.JPG

    DSCN1669.JPG

    DSCN1670.JPG

    DSCN1671.JPG

    DSCN1672.JPG

    DSCN1673.JPG

    DSCN1674.JPG

    DSCN1675.JPG

    DSCN1681.JPG

    vierzon

    DSCN1685.JPG

    DSCN1687.JPG

    DSCN1688.JPG

  • petite escapade

     

     

    pas de jardin, pas le temps à cause d'une petite escapade entre deux orages ....

     

    vous reconnaissez ?

     

    l'aller

    007.JPG

     

    018.JPG

     en soirée

    023.JPG

     

    024.JPG

     

    025.JPG

     

    028.JPG

     

     

     

    032.JPG

     

    033.JPG

     

    036.JPG

     

    037.JPG

     

    038.JPG

     

    040.JPG

     

    043.JPG

     

    044.JPG

     

    045.JPG

     alors, quelle est cette plage ?

    046.JPG

    retour après une nuit de repos

    le temps était rétabli

    085.JPG

     

    083.JPG

  • la Slovénie, terre des bons apiculteurs, sur le chemin du retour

     

     

    le voyage touche à sa fin ,

     

    slovenie,apiculteur,huile de pépins de potiron,miel,crecelles,grenier a foin



    comme vous l'avez senti, j'ai été ravie de découvrir ce pays grâce aux apiculteurs

    les particularités :

     des villes aux nombreuses particularités culturelles

     

    slovenie,apiculteur,huile de pépins de potiron,miel,crecelles,grenier a foin

    des paysages magnifiques

    068.JPG

     

    une des spécialités de la Slovénie

    la production d'huile de pépins de potirons

    334-001.JPG

     


     

     

    de ravissantes maisons hautes en couleurs

    et souvent jaunes


    aux jardins impeccables

    339.JPG

    des charmantes petites chapelles partout dans les villages

    345.JPG

     

    346.JPG

     

    des crécelles géantes pour chasser les oiseaux  des récoltes

    dans une nature précieuse et verte : la campagne !

     

    347-001.JPG

     

    365.JPG

     

    des greniers à foins

     

    420.JPG

    du folklore

     

    486.JPG

     

    des vignes et des dégustations de vin

    sur la route des vins de Jéruzalem

     

    Scan10338.JPG

     

    357.JPG


    le bien-être partout en Slovénie

    la station thermale et notre hôtel BIOTERME


     

    Scan10323.JPG




    quelques petites emplettes

     

    002.JPG



     

     mais il est temps de reprendre le bus pour l'aéroport

    427.JPG

    avec un arrêt aux grottes de

    POSTOJNA

     

    528.JPG

    534.JPG

    avant le retour .....

     

    453.JPG

     

     ce fabuleux voyage était organisé par Oise Apicole

     

    et ApiRoutes


    un voyage semblable avait été organisé l'an passé par

     

    Section apicole du Haut Bugey (clic clic )

    à qui j'ai emprunté quelques photos quand les miennes étaient floues


    qui organisera sans doute un autre voyage en 2014

     

     

     

     je remercie toutes les personnes présentes dans ce voyage pour leur très agréable compagnie


     les slovènes pour leur accueil


    Jana, notre guide, toujours à notre écoute


    et notre sympathique chauffeur slovène qui a mené son bus dans des endroits improbables que nous n'aurions surement pas tentés en voiture


    -

    je retourne à mes tricots ....


     

  • la Slovénie, terre des bons apiculteurs, poursuite de la visite des ruchers

     

     

    Scan10335.JPG

     

    nous arrivons dans la région de la Styrie

    cette région viticole verte est pleine de collines

    premier arrêt chez un apiculteur professionnel, président de la section du miel liquide, qui nous donnera d'abord les explications sur la production du miel liquide, et nous dégusterons du vin de miel, de la liqueur de miel, du vin mousseux de miel ....

     

    275-001.JPG

     

    276.JPG

    262-001.JPG

     

    263.JPG

     

    264.JPG

     

    266-001.JPG

     

    268.JPG

     

    269.JPG

     

    270.JPG

     

    271.JPG

     

    277.JPG

     

    puis visite du Musée de l'apiculture de Verzej

    ou toutes les fleurs mellifères sont représentées dans un joli jardin

    où je me sens bien ....

     

    373.JPG

    375.JPG

    377.JPG

    379.JPG

    380.JPG

    382.JPG

    383.JPG

    384.JPG

    385.JPG

    386.JPG

    387.JPG

    388.JPG

    389.JPG

    390.JPG

    391.JPG

    392.JPG

    393.JPG

    394.JPG

    395.JPG

    396.JPG

    397.JPG

     

    1.jpg

  • la Slovénie, terre des bons apiculteurs, la collection de masques de carnaval traditionnels

     

     au château de Ptuj

    La collection rassemble des masques de carnaval traditionnels de la région de Ptuj

    Le masque le plus populaire et le plus connu est appelé Korant ou Kurent

    Selon une tradition orale, il chasse l'hiver et il annonce le printemps

     

    Scan10337.JPG


    128.JPG

    129.JPG

    130.JPG

    131.JPG

    133.JPG

    135.JPG

    136.JPG

    137.JPG

    138.JPG

    139.JPG

    140.JPG

    141.JPG

    142.JPG

    à demain ...

  • la Slovénie, terre des bons apiculteurs, Ptuj et son château

     

     

    nous visitons Ptuj, la plus ancienne ville de Slovénie avec plus de 2000 ans d'histoire, située aux bords de la rivière Drava. Nous explorons ses beautés lors d'une promenade dans ses ruelles et visiterons le château local qui abrite de fascinantes collections de vieux instruments, de meubles, d'armes et de peintures de diverses époques. La ville est aussi bien connue pour ses temples romains de Mitra et la plus ancienne cave.

    297.JPG

    à notre arrivée, le temps est encore gris en raison des orages

    mais il fait chaud et le soleil revient très vite

    298.JPG

     

    300.JPG

     

    302.JPG

     

     

    103.JPG

     

    303.JPG

     

    305.JPG

     

    306.JPG

     

    307.JPG

     

    104.JPG

    310.JPG

     

    118.JPG

     

    119.JPG

     

    120.JPG

     

    Scan10336.JPG

    123.JPG

    325.JPG

     

    326.JPG

    124.JPG

     

    125.JPG

     

    331.JPG

     

    311.JPG

     

    312.JPG

     

    332.JPG

     

    333.JPG

     

    150.JPG

    à demain pour le carnaval

     

  • la Slovénie, terre des bons apiculteurs, chez Cesar

     

    en visite chez CESAR près de Maribor

    Cesar's bees in harmony with nature

     Maître du miel et des boissons

    Marko Cesar en 11 ans de l'apiculture a reçu de nombreux prix et récompenses, ce qui est la preuve de la production de haute qualité 

    279.JPG

     

    notre arrivée , César nous joue un petit air d'accordéon

    292.JPG

     Apiculture-Cesar-02

    282.JPG

     

    284.JPG

     

    287.JPG

     

    286.JPG

     

    288.JPG

     

    289.JPG

     

    291.JPG

    pour se quitter, l'accordéon nous accompagne sur la route

    294.JPG

    à demain

  • la Slovénie, terre des bons apiculteurs, visite chez les apiculteurs

     

    Partout les apiculteurs nous accueillent avec bienveillance  Ils nous présentent l'apiculture et son développement et la technique de l'apiculture. Nous visitons ruches,  plantes mellifères, essaim sauvage et nous dégustons toutes sortes de miel.


    toute première visite :

    la Société Medex

     

    4.JPG


    Medex est l'un des producteurs slovènes leaders de compléments alimentaires à base de produits apicoles et d'autres produits naturels. Medex collabore avec plus de 2.000 apiculteurs slovènes.


    Medex

     

    Dans son magasin situé dans le centre de Ljubljana rue Miklošičeva ulica, Medex vend différentes sortes de miel, des produits sans gluten, des produits pour les diabétiques, des édulcorants naturels, ainsi que des produits cosmétiques à base de produits apicoles et d'autres produits naturels. 

     

    Scan10334.JPG

    la prochaine visite se fera au milieu d'une nature intacte, auprès d'une jeune famille d'apiculteurs qui continuent une longue tradition de la maison d'apiculture. Ils s'occupent surtout de l'élevage de reines carnioliennes.

     

    32.JPG

    80 pour cent des reines élevées sont vendues à l'étranger, entre autre en Finlande, en France, en Grande Bretagne, en Autriche et aussi au Japon.

     

    078.JPG

    A part l'élevage des reines d'abeilles, la famille produit aussi du miel, de la propolis, du pollen, de la gelée royale ...

     

    079.JPG

    Nous visitons leur maison d'apiculture et goutons leurs produits


     

    082.JPG

     

    081.JPG

     

    077.JPG

    083.JPG

     

     

     

    086-001.JPG

     

    087.JPG

     

    247.JPG

    35.JPG

     

     

     

    252.JPG

     

    à demain ...


  • la Slovénie, terre des bons apiculteurs, vers le lac de Bled

     

     en route ver le nord, nous roulons vers le lac de Bled


    selon la brochure, la visite devrait être superbe

     

    Scan10326.JPG

     

     

     

    Scan10325.JPG

     

    Superbe lac glaciaire au pied du massif du Triglav, le lac de Bled, féerique et romantique à souhait, est certainement le plus beau des Alpes. Tout y est : le château médiéval perché sur un promontoire rocheux, la petite île et son église baroque, la forêt environnante. Également station thermale.

     

     

     

    052.JPG

     Rien ne manque à la mise en scène : un château médiéval domine le lac du haut d’un promontoire rocheux et une église baroque a été construite sur la petite île au milieu du lac. Que demander de plus ?
    Cet endroit de rêve n’a pas manqué d’attirer les touristes et le phénomène remonte à l’aristocratie austro-hongroises qui venait à Bled se ressourcer.

    059.JPG

     

    romantique, oui

     si nous n'avons pu admirer le bleu turquoise de ce lac

    par manque de soleil

    la météo nous a tout de même offert un paysage magnifique

     

    055.JPG

     

    060.JPG

     

    061.JPG

     

    062.JPG

     la légende dit :

    sonnez la cloche et faites un vœu

    faites sonner la cloche de l'église sur l'Ile du fascinant lac de Bled

    vos vœux se réaliseront

    063.JPG

     

    064.JPG

     

    065.JPG

    voici son hôtel 5 étoiles


    -

    à demain chez les apiculteurs

  • la Slovénie, terre des bons apiculteurs, les frontons de ruche peintes

     

     en visite au Musée de l'apiculture

    de Radovljica

     

    014.JPG

     

    slovenie,ruches,fronton

    DSCN7685.JPG

    slovenie,ruches,fronton

    017.JPG

     

    la peinture sur ruche est une particularité de l'apiculture slovène ; il s'agit des planchettes frontales des ruches, de forme horizontale

    les apiculteurs empilaient ces ruches en bois, connues sous le nom de kranjici, en ruchers pavillons, qui grâce à leur architecture typique et à leur façade bariolée, conféraient un cachet pittoresque au paysage


     

    DSCN7687.JPG

     

    DSCN7688.JPG


     

    022.JPG

     les premières ruches décorées apparurent au milieu du 18° siècle, probablement dans la région de la Haute Carniole, le pays d'Anton Jansa

    ( 1734-1773) qui fut professeur d'apiculture à Vienne, alors qu'il avait voulu devenir peintre.

    Dans les décennies suivantes, cette forme d'art se répandit dans les régions centrales de la Slovénie actuelle et, en passant par-dessus la chaîne des Karavanke, dans la Carinthe voisine.

    C'est donc en Haute Carniole, en Carinthie et dans la vallée de la Savinja que le plus de frontons peints ont été crées

    090.JPG

    La peinture sur ruche est le frit d'un concours de circonstances ; l'apiculture bien développée assurait de bons revenus, si bien que les éléveurs d'abeilles pouvaient commander des peintures.

    A l'époque où cet art est né, il était courant de décorer les meubles, les objets de vie quotidienne et les façades des maisons paysanes.

    Les ruches du type kranjici avec des frontons vierges convenaient parfaitement.

    On se mit à les peindre d'autant que ces motifs variés aidaient l'apiculteur à distinguer ses ruches.

    L'apogée de cette forme d'art se situe entre 1820 et 1880, ensuite commence le déclin

     

     

    DSCN7664.JPG

    Pour peindre on se servait de pigments naturels et de l'huile de lin, chargée d'assurer leur résistance.

    Dans la période de déclin, on commença à utiliser des couleurs industrielles, qui se fissurent. Les ruches de cette époque, peintes avec juste quelques nuances d'une ou deux couleurs sont picturalement pauvres, rien à voir avec la peinture classique, ni du point de vue de la forme, ni du point de vue du contenu.

     

     

     

    DSCN7667.JPG

     Les ruches étaient décorées par des peintres ruraux du baroque tardif, des imagiers du village qui peignaient également sur verre et décoraient des meubles et des façades de maison ou alors de parfaits autodidactes qui se livraient à des imitations sans habileté.

     

    DSCN7670.JPG

    On reconnait le travail des peintres de la tradition baroque, auteurs des fresques des églises de campagne, selon le détail des yeux peints avec un point blanc et un point noir.

    Le cercle d'artistes autour du peintre Léopold Layer ( 1758-1828 ) de Kranj et leurs successeurs font partie de ce groupe

     

    DSCN7671.JPG

    Typiques pour les imagiers amateurs sont les scènes dessinées avec contours, placées frontalement, aux aplats monochromes.

    Ces peintres s'inspiraient des thèmes de leurs prédécesseurs, mais inventaient en même temps des sujets nouveaux , issus de la vie quotidienne.


     

    DSCN7672.JPG


    La plus connue parmi les peintres de ce style fut Marija Pavlic, surnommée parmi les siens Podnartovceva ou Blazevceva Micha ( 1821-1891 ), originaire de Selce près de Skofja Loka, qui peignait également sur verre. Ce sont ces imagiers ruraux qui portèrent la peinture sur ruche à son apogée. La collection de Radovijica compte en majorité les frontons de ce style et de cette époque. Il en va probablement de même pour les autres collections de ruches décorées.

     

    DSCN7673.JPG



    Les éléments typiques de décoration de ruches sont des bouquets de fleurs stylisés, des roses, des tulipes ou des oeillets, posés dans des vases ou pas, placés latéralement ou au centre de la planchette. Des rideaux et des balustres sont également des ornements courants.


     

    037.JPG


    Le format horizontal des frontons, en moyenne hauts de 12 à 14 cm et longs de 24 à 30 cm, dictait une approche picturale particulière. La scénographie est indiquée avec un élément architectural ou un arbre. Par exemple, le motif de l'Ivresse de Noé : le vignoble planté par Noé est suggéré par un arbre autour duquel grimpe la vigne.

    Le devant de ruche représentant l'Annonciation à Marie est un cas typique de cette peinture. Sur une chaise basse placée sur un ruban sombre indiquant le sol, la Vierge est agenouillée. l'archange Gabriel, flottant sur un nuage en tant qu'être surnaturel, lui annonce la nativité de Jésus.

     

    033.JPG


    Comme le contenu prévalait sur la forme, le fond du décor était habituellement plus clair. On dessinait d'ordinaire un contour foncé, qu'on remplissait de plusieurs couches de couleur. Grâce à cette manière de faire, l'image même délavée par les intempéries se conservait légèrement en relief, ce qui permettait de reconnaître le motif.

     

    034.JPG


    Les dessins étaient tracés à la main ou avec des pochoirs en carton : les contours étaient reportés sur le bois à l'aide d'un sachet troué, rempli de pigment en poudre. Un autre moyen de transférer  l'image était d'imprimer les contours du dessin depuis le papier.

     

    Scan10329.JPG


    Les frontons sculptés sont rares. Celui représentant Sainte Agnés, la Vierge Marie et Sainte Barbara réunit les trois protectrices. A gauche Agnes, un agneau dans les bras, patronne des pâtres et bergers en Slovénie, à droite Barbara, protectrice bien connue des mineurs de fond, et au milieu la Vierge, protectrice universelle. Ce genre de ruche appartient à l'époque tardive.

    La peinture sur ruche est figurative et la thématique religieuse occupe la moitié des devants conservés.


     

    091.JPG

     dehors le temps se maintient ...

    slovenie,ruches,fronton

    slovenie,ruches,fronton

     

    slovenie,ruches,fronton

     

    slovenie,ruches,fronton

     

    slovenie,ruches,fronton

    à demain ....vers le lac de Bled

  • la Slovénie, terre des bons apiculteurs, chasse à la laine

     de retour à la capitale pour quelques emplettes

    difficile de trouver de la matière

    il faut dire aussi que le mouton n'est pas consommé dans les assiettes ici !

    à Ljublljana j'ai tout de même déniché cette petite boutique

     

     

    257.JPG

     tissage, feutrage, et pure laine y sont rois

    Eko volnena preja.jpg

    mikanka.JPG

    Unikatne pletenine in tkanine.jpg

    258.JPG

     les vêtements sont fait à la main

    259.JPG

     

    260.JPG

     

    allez, un petit souvenir tout de même

     

    001.JPG

     

    à 35,93 € le kilo, j'en profite

    limitée à 15 kg de bagages dans l'avion, je reste raisonnable

    vu que ma valise pesait déjà 14 kg à l'aller ....

     

    Scan10320.JPG

     d'autres précisions ici : clic clic

     

    et le prochain festival international de feutrage

    se déroulera les 3,4 et 5 octobre prochain en Slovenie

    si ça vous tente

    Scan10324.JPG

     

    à demain pour la visite au Musée de l'apiculture

    de Radovljica

  • la Slovénie, terre des bons apiculteurs, la capitale Ljubljana

     ma ruche a un an

    mais, mais, mais ......

    si je veux du miel, mieux vaut prendre quelques conseils et rencontrer d'autres amis apiculteurs

    car cette année, rien encore .

    005.JPG

     

    comme il est dit dans le titre, mon voyage en Slovénie à suivi un programme d'apiculture professionnelle

     

    car l'apiculture fait partie intégrante de la culture slovène.

    c'est en effet l'une des plus anciennes et des plus traditionnelles activités rurales de ce pays.

     

    152.JPG

    après un voyage en avion  Beauvais - Trévise

    un bus slovène nous mène de Trévise à Ljubljana

    155.JPG

    située dans le centre de l'Europe, la Slovénie est un magnifique monde de hautes montagnes, de parcs naturels, de ravins, de plateaux et d'eaux cristallines qui se déversent dans des lacs pittoresques.

    la qualité des sources thermales et minérales y est reconnue, de même que ses vignobles et son excellente nourriture.

    les villes sont attractives avec de remarquables monastères et châteaux, des églises illuminées sur les collines.

    les habitants sont hospitaliers et vous tendent la main en souriant


    après nous être installés à l'hôtel de Ljubljana,

    nous découvrons la capitale et son architecture baroque

     

     

     

     

    Scan10327.JPG

    Même les plus grandes villes de Slovénie sont petites d'un point de vue international; mais même les plus petites villes sont grandes quand elles nous font vivre des expériences sur des places médiévales et des marchés agréables, au bord des rivières, dans les ruelles étroites nichées à l'ombre de châteaux et d'églises. Derrière les vestiges des fortifications des villes, la campagne verdoyante, qui se fond si naturellement aux décors urbains, est facilement accessible. Les villes animées offrent des évènements intéressants, des légendes et des sites fascinants, ainsi qu'un patrimoine de différentes époques allié aux curiosités culturelles et naturelles des environs. La Slovénie compte environ deux millions d'habitants, dont à peu près la moitié vit dans les zones urbaines. Les villes sont reliées à leur environnement de manières étonnantes : c'est pourquoi elles sont toutes différentes. Un peu comme si vous entriez dans de petites mais luxueuses boutiques de la vie !

     

    162.JPG

     

    Scan10328.JPG

    163.JPG

    165.JPG

    166.JPG

    168.JPG

    169.JPG

    Notre guide Jana

    174.JPG

    175.JPG

    176.JPG

    180.JPG

    184.JPG

    185.JPG

    187.JPG

     

    190.JPG

    l'art des rue est international ... pour godasses et cadenas

    191.JPG

     

    256.JPG

    192.JPG

    194.JPG

    199.JPG

    203.JPG

    204.JPG

    205.JPG

    206.JPG

    à demain ....