art indien

  • art indien

    APD005N.jpg
    en Inde :
    en 1969, dans un esprit de partage et d'aide au développement, démarra modestement une double action reposant sur la longue amitié de deux couples : Nicole et Henri DURIEUX, à Pondichéry, où ils restèrent près de sept ans et Marie-Rose Carlié et son mari, Louis FOURNIER, à Paris.
    En Inde, des jeunes femmes démunies voulaient survivre et demandaient du travail.
    Elles savaient broder, Nicole DURIEUX savait dessiner et peindre : elles retrouvèrent ensemble une vieille technique admirable de broderies par applique, représentant des motifs de l'Inde ancienne.
    APD006N.jpg
    En France :
    Marie-Rose CARLIE et son mari souhaitèrent leur créer des emplois et firent appel à de nombreux amis.
    Donner du travail, en tiers monde, semblait essentiel, dans le respect des personnes et ds cultures.
    Les panneaux brodés étaient admirables, ils révélaient l'Inde.
    Un élan extraordinaire !
    L'action était née...
    Il fallait qu'elle soit très suivie cependant.
    APD007N.jpg
    La suite :
    Ville après ville, des équipes motivées prirent en charge des expositions de l'ATELIER AU FILS D'INDRA
    Elles se multiplièrent.
    A travers problèmes, difficultés et joies, la croissance continua :
    de 1969 à 1972, les brodeuses passèrent de 30 à 130.
    en 1973, au départ d'Henri et de Nicole DURIEUX, l'Atelier se structura côté Inde :
    assistante sociale, comptabilité, secrétariat, étant devenus absolument nécessaires.
    Un encadrement très efficace fut mis en place par une direction uniquement indienne.
    Scan10001.JPG
    De 1972 à 175 elles passèrent de 130 à 210.
    Actuellement, encadrement compris, 265 emplois sont assurés.
    Nous avons voulu pour ces femmes une véritable action de justice : elles sont des travailleuses avec des conditions de travail normales et des prestations sociales ( congés payés, congés de maladie, caisse d'urgence, crèche, dispensaire, bourse d'études pour les enfants etc. )
    Scan10003.JPG
    En 1982, en France, l'action se constitua en association indépendante régie par la loi 1901,
    qui poursuit l'action des fondateurs.
    L'association emploie depuis 1989, un seul salarié (ancien dessinateur de l'Atelier de Pondichéry),
    dont le rôle est, entre autre, de bâtir avec les responsables locaux une équipe dans chaque
    ville et de faire le lien
    entre Pondichéry et la France.
    Scan10004.JPG
    Les expositions :
    Dans chaque ville, selon son importance, 50 à 100 bénévoles ponctuels se réunissent pour prendre en main la réalisation d'une exposition de ces toiles brodées.
    Scan10002.JPG
    Ce sont les commandes receuillies lors de ces expositions qui font vire les 265 familles.
    160 toiles forment la collection, divisées en plusieurs styles.
    -
    voici une superbe exposition que j'ai voulu vous faire partager
    -
    bonne journée