bassin

  • derniers travaux de jardinage

     

    actuellement dans la véranda

    il y a toutes les plantes et fleurs gélives du jardin

    une partie de la récolte des kiwis

    les jardinières de bégonia

    les semis de l'automne 

    et tous les cactus

     

    néanmoins, il ne faut pas oublier d'arroser de temps en temps

     

     

    019-001.jpg

     

    033.jpg

     

     

    032.jpg

     

     

    d'autres plantes ainsi que pépito ont trouvé refuge dans la cuisine

     

    018.jpg

     

    017.jpg

     

    015-001.jpg

     

    dans le jardin, les plantes gélives sont recouvertes de feuilles

     

    028.jpg

     

     

    les abeilles ne sortent que si le soleil tape et que la température atteint 12 degrés

     

     

    022.jpg

     

    j'avais protégé le bassin avec un filet durant la chute des feuilles

    que je viens d'enlever

     

     

    026.jpg

     

     

    le froid ne semble pas encore préoccuper les poissons

     

     

    025.jpg

     

    024.jpg

     

    et tout ce petit monde s'endort .......

  • jardin d'avril

    placé sous le signe de la glycine

    des iris

    du muguet bleu

    du lilas blanc

    des ancolies

    du poirier

    du pommier

    des dernières tulipes

    du bassin

    et de la ruche

     

    004-002.JPG

     

    003-005.JPG

     

    016.JPG

     

    025.JPG

     

    038-001.JPG

     

    014-002.JPG

     

    015.JPG

     

    021-001.JPG

     

     

    022.JPG

     

     

    018-001.JPG

     

    030.JPG

     

     

    032.JPG

     

    033.JPG

     

     

  • automne

     

     

    l'automne est arrivé

     

    et j'ai du remettre mes chaussettes ......

     

    de plus, nous sommes assez contrariés depuis mardi matin

     

    quand tout à coup, au petit déjeuner devant la fenêtre donnant sur le jardin

    un oiseau au long bec emmanché d'un long cou 

     

    oui c'est un héron qui est venu se poser au bord du bassin !

    impressionnant !

     

     

     

    heron-cendre-2.jpg

    photo google

     

    Le Héron est caractérisé par son long bec qui lui permet d'attraper ses proies, les poissons. Pour chasser, le Héron attend tranquillement au bord de la rivière ou perché sur un arbre, mais sa technique préférée est de rester immobile les pattes dans l'eau. il attend de voir passer un poisson qui sera à sa portée. Car le Héron ne peut pas dépasser les 30 cm de profondeur. Sa proie doit donc être proche de la surface. Étant dépourvu de dents pour mâcher, il doit donc "gober" sa proie en penchant sa tête en arrière. Si le héron à une couvée, il retournera dans son nid pour régurgité les poissons qu'il venait d'avaler.

    Le Héron cendré mesure 1 m de haut voir plus.

    comment en pleine ville, dans un jardin de 700 m2 entièrement clos de murs

    à proximité d'immeubles proches

     

    un tel oiseau est venu se poser devant ma fenêtre

    juste là !

    DSCN4501.JPG

    nous n'avons pas pu saisir cet instant très rare mais depuis nous sommes à l'affut

     

    pour essayer de protéger les poissons du bassin 

     

    et voici quelques conseils que j'ai relevés sur le net

     

    Contre le héron, placez un poisson rouge en plastique dans le bassin, que vous aurez au préalable attaché à une grosse pierre, le héron ne reviendra plus.
    marie madeleine
    En savoir plus sur http://www.aujardin.info/trucs/trucs-bassin-heron.php#6VkuBCpsZ3x8WubI.99

     

    Pour faire fuir hérons et autres prédateurs pendre au bout d'un bâton (ou arbre à proximité de l'étang) en permanence 2 CD-ROM dos à dos (coté brillant visible). 
    Bernard
    En savoir plus sur http://www.aujardin.info/trucs/trucs-bassin-heron.php#6VkuBCpsZ3x8WubI.99

     

    Pour palier à la voracité des nombreux hérons qui sévissent dans le Pas de Calais, ( mon bassin est pourtant situé en ville, ) j'ai installé quelques projecteurs avec détecteurs de mouvements autour de mon bassin. Ces projecteurs sont cachés dans la végétation et bien intègrés dans la décoration. Depuis cette installation je suis tranquille...
    Alain
    En savoir plus sur http://www.aujardin.info/trucs/trucs-bassin-heron.php#6VkuBCpsZ3x8WubI.99

     

    décidément, on ne s'ennuie pas dans mon jardin de curé !

     

    allez ! un petit tour de fleurs pour se se remonter le moral !

     

     

    DSCN4488.JPG

    DSCN4489.JPG

    DSCN4490.JPG

    DSCN4491.JPG

    DSCN4492.JPG

    DSCN4493.JPG

    DSCN4495.JPG

    DSCN4496.JPG

     

     DSCN4497.JPG

     

    DSCN4499.JPG

     

     

     pour terminer, le légume dégusté de la semaine

    le choux chinois

     

    DSCN4498.JPG

     

     

     

     

     

     

  • lune rousse et jardin d'avril

     

     

    ne pas oublier dans notre région au Nord de la Loire :

     

    la lune rousse

     

    Rappelons-le : la lune rousse n’est pas rousse !
    Cette dénomination désigne en fait une période – et non pas un aspect de l’astre –, qui correspond à la lunaison qui suit la date de Pâques, c’est-à-dire en avril, et se termine à la fin du même mois, ou en mai. Son appellation provient de l’aspect pris par les jeunes pousses des végétaux qui, à cette période de l’année, sont souvent brûlées par une gelée dévastatrice au cours de la nuit ou au lever du soleil. Les feuilles et les tiges présentent alors un aspect roussi.
    La lumière que nous renvoie la lune n’est pour rien dans ce phénomène saisonnier, remarqué par plusieurs générations de jardiniers et d’agriculteurs.
    Au début du printemps, le ciel se dégage souvent la nuit, rendant la lune visible – d’où les croyances sur les effets de sa lumière. La chaleur emmagasinée par le sol dans la journée rayonne et se diffuse alors très rapidement dans cette atmosphère dégagée, faisant chuter brusquement les températures. Tendres et gorgées de sève, les jeunes pousses sont beaucoup trop fragiles. Même si elles ne gèlent pas toujours, elles subissent un choc thermique important car la différence de température entre le jour et la nuit peut dépasser les 10 °C.

    Soyez vigilant !

    Plus l’hiver qui précède la lune rousse a été long et froid, plus la terre tarde à se réchauffer au printemps.

    Les gelées printanières sont plus fortes et les dégâts dans le jardin s’en trouvent accentués, sauf si vous prenez vos précautions. Tout au long de cette lunaison, dès que la nuit s’annonce claire avec un ciel bien dégagé, les risques de gel deviennent plus importants. Ils le sont encore plus quand un vent léger souffle, car ce dernier amplifie l’intensité du froid nocturne. Dans les régions où il gèle, la prudence conseille de ne pas installer les plantes frileuses (géraniums, pétunias, impatiens, tomates, poivrons, pommes de terre, etc.) tant que cette lunaison n’est pas terminée. Si la douceur de la météo vous a quand même incité à tout semer et planter, posez alors un voile de forçage, une cloche ou un tunnel en plastique sur les plantes gélives afin de les protéger pendant la nuit.

    Par Alain DELAVIE  

     

    En 2014, la Lune rousse débute le 29 avril et se termine le 28 mai .......

    il y aura aussi les saints de glace

    les 11 12 et 13 mai 

     

     

    pourtant le muguet est en avance

     

    019.JPG

    le lilas est en fleur

    DSCN2806.JPG

    la glycine s'ouvre

    DSCN2805.JPG

     

    les iris aussi

     

    DSCN2804.JPG

     

    les températures sont voisines de 21 ° 

    DSCN2800.JPG

    et patatra !

    ciel de lundi soir

    température du mardi : 14° et vent

    DSCN2801.JPG

    aussitôt on hésite !

    DSCN2794.JPG

     

    il y en a même qui sont rentrés dans la véranda, juste eu le temps d'enlever mes semis ...

     

    DSCN2810.JPG

    et pendant ce temps ...

    DSCN2811.JPG

     

    les poissons reviennent en surface

    DSCN2812.JPG

     

    et le muguet pousse encore 

    DSCN2813.JPG

     

    allez, il faut aller tondre et nettoyer la terrasse

     

    bon week end

    DSCN2774.JPG

  • mon bassin pas à pas

     

    DSCN7256.JPG

     

     souvenez-vous

     

    DSCN0553.JPG

     

     tout a commencé début mars alors que la végétation dormait encore

    DSCN0536.JPG

     creuser, désoucher, transporter ... réchauffait ....

    DSCN0537.JPG

     

    un peu chaque jour

    DSCN0542.JPG

     

    3548781137.JPG

     

    le coeur à l'ouvrage

    DSCN0543.JPG

     pour le désouchage

    DSCN0573.JPG

    et recommencer, 

    2641726917.jpg

     

    DSCN6727.JPG

    environ 4 mètres en long et large

    avec au milieu, un trou d'un mètre de profondeur environ pour que les poissons soient en sécurité l'hiver

    et des berges tout autour

    DSCN6786.JPG

     achat du feutre et de la bache en 1 mm d'épaisseur

    soit environ 70 kg livrés

     

    mieux vaut prévoir une aide ....

    017.JPG

     

    voici papy entré en action

    pour poser et disposer le tout

    016.JPG

    opération également réalisée sur plusieurs jours

    pour arranger les plis au mieux

    021.JPG

     

    il est temps de fixer la bache avec les pierres

    déjà présentes dans le jardin, elles proviennent de la démolition d'anciens cabanons

    003.JPG

     là encore, plusieurs jours car

    les pierres sont très lourdes

    et le résultat doit être harmonieux

    004.JPG

     

    pendant ce temps la végétation pousse et le rendu devient

    peu à peu très agréable

    024.JPG

     

    le bassin est rempli !

    026.JPG

     

    027.JPG

     

    achat du matériel nécessaire à l'équilibre de l'eau

    029.JPG

     

    DSCN6875.JPG

    reste la petite  cascade

     

    merci nicole, andré pour les belles pierres

     

    006.JPG

      

     

    les poissons adorent
    la petite cascade

    ceux là même qui vivaient depuis quelques années dans la véranda

    qui ont fondé une famille

    semblent nous remercier d'avoir enménagé dans

    leur nouvelle demeure

    en nous offrant une danse sous la cascade

    001.JPG

     

    002.JPG

     

    parfois j'aimerais être un petit poisson

     

    003-001.JPG

     

     

     

    028.JPG

     

     reste plus qu'à se promener et rêver

    025.JPG

     

     

     

     

    030.JPG

     

    DSCN6688-001.JPG

    005.JPG

     

     

     

    DSC03830.JPG

     

    DSCN6691.JPG

    DSC03831.JPG

     

    DSCN7232.JPG

    DSC03832.JPG

     

    DSCN7223.JPG

    DSC03833.JPG

     

    DSCN7215.JPG

    DSCN6975.JPG

     les nenuphars, eux, sont déjà chez eux

    DSCN7227.JPG

      Nénuphar jaune, parfois appelé Aillout d'eau ou Plateau, (Nuphar lutea)

    004-002.JPG

     

    bon été à tous

  • côté jardin ....

     

     

    mon parterre de fleurs est terminé


    il va partir prochainement chez sa destinataire

     

    DSCN0615.JPG

     je l'ai tout de même essayé

    DSCN0620.JPG

    il s'agit du

    Shades of Blue Shawl

     
     

     dont les explications sont sur ravelry ici

    187427579_square.JPG

     

     

     

    côté bassin,

     

    je creuse, je creuse ....

     

    DSCN0618.JPG

    lentement mais surement 


    environ 4 à 5 mètres d'envergure

    je dois respecter les différents étages

    de la plage à 1 mètre environ de profondeur

    profondeur nécéssaire pour le bien être des poissons l'hiver

    DSCN0619.JPG

     

    à très vite ...