champs-sur-marne

  • chateau et parc de Champs-sur-Marne

     

     aujourd'hui le jardin, c'est

     

    DSCN7503.JPG

     à 1 heure de la maison

    une escapade agréable


    j'avais lu dans le journal

     En vue de la réouverture du château de Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne) au public le 30 juin prochain, les meilleurs spécialistes travaillent actuellement à la restauration de quelque 700 objets et meubles. C’est le chantier des collections. Ces petits trésors sont pesés, mesurés, fichés, dépoussiérés ou nettoyés, voire même consolidés puis photographiés, avant d’être exposés au regard des visiteurs


    puis, annoncé dans le journal de tf1

    Evènement

    À partir du 29 Juin 2013

    réouverture du château


    À 18 km à l'est de Paris, découvrez le château de Champs-sur-Marne, joyau de l'architecture classique en Île-de-France. Son décor rocaille et son mobilier estampillé ressuscitent le cadre raffiné des maisons de plaisance du siècle des Lumières.

    DSCN7494.JPG

    Une demeure prestigieuse !

    Construit sur une boucle de la Marne, au début du XVIIIème siècle, le château de Champs-sur-Marne est l’archétype de la maison de plaisance. Tour à tour propriété de la princesse de Conti, du duc de la Vallière et de la marquise de Pompadour, le château de Champs a reçu en ses murs des hôtes célèbres, parmi lesquels Diderot, d’Alembert ou encore Voltaire.

     

    Au XIXème, Louis Cahen d’Anvers lui rend une splendeur mise en péril par la Révolution ; il restaure le château dans le goût du siècle des Lumières et le pare d’un exceptionnel mobilier signé des plus grands noms de l’ébénisterie française. Il y reçoit Marcel Proust, Isadora Duncan, le Roi d’Espagne Alphons XIII… Le Domaine devient la propriété de l’Etat en 1935, puis résidence présidentielle de 1959 à 1974 et accueille les hôtes prestigieux de la France.

     

    Champs et le cinéma

    Le château de Champs-sur-Marne abrite des décors intérieurs et un mobilier exceptionnel, reflet de son histoire prestigieuse. Le parc, classé « jardin remarquable », est un écrin de verdure de 85 hectares, où les ornements d’un jardin à la française se mêlent aux prairies et grands arbres d’un parc à l’anglais.

     

    Ce cadre remarquable inspire depuis de nombreuses années les décorateurs et les réalisateurs. Le domaine a ainsi servi de cadre de tournage pour plus de 80 films et courts-métrages, et a accueilli de célèbres acteurs français et internationaux, tels John Malkovich et Glenn Close dans les « Liaisons Dangereuses » de Stephen Frears (1986), Kirsten Dunst dans « Marie-Antoinette » de Sofia Coppola (2006), ou encore Gérard Depardieu dans « Vatel » de Roland Joffé (1999)…

     

    DSCN7498.JPG

     

    DSCN7499.JPG

     

    DSCN7485.JPG

     

    DSCN7488.JPG

    Deux financiers malchanceux, à la fortune temporaire, se succèderont à la fin du règne de Louis XIV pour faire construire le château de Champs-sur-Marne, cette superbe demeure selon les plans de l’architecte Jean Baptiste Bullet de Chamblain.

    L’habitante la plus célèbre de ces lieux fut la marquise de Pompadour qui loua le château en 1757 pour y rester 2 ans en faisant des dépenses considérables.
    Durant un siècle, le château passe de main en main avant d’être acquis par le Comte Louis Cahen d’Anvers qui dépensa une fortune pour sa restauration.
    Le fils du Comte fait don du domaine à l’état en 1935 et le château devient une des résidences officielles de la République avec la réception de nombreux rois et chefs d’état étrangers.
     

    DSCN7490.JPG

     

    quelques aperçus de l'intérieur du château

    DSCN7448.JPG

     

    Modèle d’architecture et de décoration du XVIIIe siècle, le château, dont l'aménagement conçu par Jean-Baptiste Bullet témoigne d'un nouvel art de vivre, reflète l'évolution du goût des propriétaires qui s'y sont succédés. C’est l’apparition des cabinets et des garde robes, des escaliers dérobés reliés aux logements des domestiques.
     
     

    La nouveauté d’une salle à manger spécialement affectée aux repas apporte encore une amélioration. Les salons et pièces du rez-de-chaussée et de l’étage permettent de découvrir un mobilier exquis et des décorations raffinées. Le salon chinois possède des boiseries peintes par Huet qui illustrent les goûts exotiques du XVIIIe siècle. Le salon de musique de l’étage offre une belle vue sur la perspective centrale des jardins.

    Une belle programmation musicale anime le château tout au long de l’année. Le salon de musique prête son acoustique exceptionnelle à ces moments musicaux qui enchantent les visiteurs.

    Les jardins suivront le destin du château, tantôt aménagés avec soin, tantôt à l’abandon.

    En 1895, Louis Cahen d’Anvers s’inspire du plan d’origine pour réhabiliter le parc en faisant cohabiter jardins français et jardins anglais. Les particularités les plus remarquables de l’un des plus beaux jardins d’Ile de France proviennent de ses terrasses en pente douce, des parterres de broderies et de la géométrie des alignements d’arbres.

    DSCN7447.JPG

     

    DSCN7452.JPG

     

    DSCN7470.JPG

     

    DSCN7472.JPG

     

    DSCN7474.JPG