fleur des champs

  • la vipérine

     Biosphoto_58814©Rémy Courseaux .jpg

     

    je découvre 

     

    en sillonnant les routes de campagne de l'Oise, je remarque au bord d'un champs de jolies fleurs sauvages, bleues, que je ne connaissais pas

     

    téléchargement (2).jpg

     

    vite je m'arrête et je prends un pied pour le planter dans mon jardin

     

    téléchargement (1).jpg

     

    aie, elle pique avec ses poils piquants qui recouvrent sa tige, mais tant pis

     

    " cette plante porte à son extrémité un bouquet de fleurs bleu éclatant. avec un peu d'imagination, ces dernières ressemblent à des mâchoires ouvertes de vipères, d'où le nom donné à la plante "

     

     

     

    source : jardins de Noé

    http://www.jardinsdenoe.org/la-biodiversite-des-jardins/la-viperine-commune

     

     

    " La Vipérine commune n’est pas agréable au touché à cause des poils piquants (mais non urticants) qui recouvrent sa tige. Cette dernière porte à son extrémité un bouquet de fleurs de couleur plutôt rose à l’éclosion qui tirent au bleu éclatant avec le temps.Avec un peu d’imagination, ces dernières ressemblent à des mâchoires ouvertes de vipères, d’où le nom donné à la plante. La vipérine est une bisannuelle qui passe l’hiver sous la forme d’une rosette de feuilles à ras du sol. Elle atteint jusqu’à 80 cm au printemps lorsqu’elle monte en fleur. Elle colore ainsi le jardin jusqu’en août. "

     

    images (1).jpg

    de plus

     

    " Les fleurs de la Vipérine commune (Echium vulgaresont tout d’abord la source d’un abondant nectar qui ravit tous les butineurs de votre jardin :papillonsabeilles, bourdons, etc. En plus de son exceptionnelle production nectarifère, la Vipérine commune possède une racine dite « pivotante », longue et épaisse, qui, avec l’aide des vers de terre, participent au travail naturel du sol et en améliore la structure. " 

     

    Biosphoto_151931©Roger Dauriac .jpg

     

    et cerise sur le gâteau

     

    " Par ailleurs, bien que la Vipérine commune ne guérisse pas des morsures de serpent comme on le croyait à une époque, elle possède néanmoins des propriétés médicinales (sudorifique, diurétique, anti-inflammatoire…) et ses fleurs colorent avec goût vos salades. "

     

    téléchargement.jpg

    bref, tous ces renseignements font que je vais surveiller de très près le pied ramené des champs, en espérant qu'il reprenne et se reproduise

    avant d'être obligée de retourner dans les champs ....;

     

    images.jpg